13-02-2020 15:04 - Mauritanie: Aissata Lam, chevalier de l’ordre national du mérite

Mauritanie: Aissata Lam, chevalier de l’ordre national du mérite

Financial Afrik - Déjà distinguée fin 2019 par le prestigieux magazine Time comme étant l’une des 100 personnalités les plus influentes dans le monde, Aissata Lam, 33 ans, vient d’être élevée au rang de chevalier de l’ordre national du mérite par le président mauritanien, Mohamed Cheikh Ould Ghazouani, sur recommandation du ministère mauritanien des affaires étrangères.

Femme d’influence, membre du Conseil consultatif de l’égalité femmes-hommes du G7 aux côtés de l’actrice britannique Emma Watson (photo), également membre du conseil présidentiel français pour l’Afrique, aux côtés d’autres figures de la diaspora, la ressortissante de Boghé (Brakna), plusieurs fois vue sur le perron de l’Elysée, immortalisée aux côtés de l’ancien président français, François Hollande et de l’ancien ministre français des Finances,

Michel Sapin, mauritanien d’adoption et président d’honneur du « club PPP » de Mauritanie, à l’occasion de l’invitation de Mohamed Ould Nouegued, Directeur National de la Banque Nationale de Mauritanie (BNM), Aissata Lam dispose d’un impressionnant carnet d’adresses.

Aujourd’hui cadre dans le département communication de l’African Risk Capacity (ARC), un organisme panafricain basé à Johannesburg et chargé de structurer la réponse africaine face aux catastrophes, la présidente de la Jeune Chambre mauritanienne de Commerce, devient, la trentaine à peine entamée, l’une des mauritaniennes les plus connues sur la scène politique, économique et diplomatique internationale.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2379

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • angenoir (H) 14/02/2020 05:40 X

    Le choix du président de la RIM ne se discute pas .Les chiens aboient la caravane passe .

  • douddou (H) 13/02/2020 16:43 X

    Tout ça pour quoi à quelles fins un peu de modestie seul le silence est grand .Il existe des sommité calme qui travaillent sans tapage loin de ces petites papiers musicaux

  • Mohamedene (H) 13/02/2020 15:57 X

    Attention aux barbus ! Qu'en pensent-ils, même ceux dit modérés ?