21-03-2020 20:45 - Mauritanie: la SNIM enlève un contrat routier de 16M$

Mauritanie: la SNIM enlève un contrat routier de 16M$

Financial Afrik - La SNIM vient d’enlever les travaux de construction de 40 km de voiries à Nouakchott d’un montant de 16 M$, cela par délégation de maîtrise d’ouvrage et donc à l’issue d’une procédure d’attribution de gré à gré.

Le marché - qui entre dans le cadre de la poursuite de la construction des voiries de Nouakchott qui est un axe prioritaire du programme du président Mohamed Cheikh El Ghazouani- tombe à pic pour la société, fleuron de l’économie nationale mauritanienne, qui suite au coronavirus a vu ses exportations de minerai de fer vers la Chine (son principal client) baisser de manière drastique.

L’entreprise minière n’est pas à son coup d’essai. En effet en 2019 la SNIM avait glané de juteux contrats de BTP par délégation de maitrise d'ouvrage.

Il s’agit des travaux d’extension du Centre hospitalier national de Nouakchott et de l’Hôpital mère et enfant de Nouakchott d’un montant d’environ de 18,5M$ et des contrats de réhabilitation et de construction de routes goudronnées à Nouakchott d’un montant global de 21 M$.

En général, les marchés de BTP adjugés à la SNIM reviennent à sa filiale génie civil en l’occurrence Assainissement travaux transport et maintenance (ATTM) qui tantôt se charge de leur exécution, tantôt le sous-traitent.

La SNIM dispose d’un délai de quatorze mois pour l’exécution du contrat sous le contrôle du Laboratoire national des travaux publics (LNTP) vainqueur du marché du suivi des travaux. Lequel marché lui a attribué de gré à gré par le ministère mauritanien de l’Equipement et du Transport.

Récemment, le bitumage de l’avenue Dimi à Nouakchott, la réhabilitation des ponts d’Achram (situé dans la région du Tagant) et de Gueiva (Assaba) ainsi que le contrat d’extension de 7 km de trottoirs à Nouakchott ont été attribués l’ATTM et à l’Etablissement des travaux en matériaux locaux (ETR-ML) par entente directe. Décidément, le ministère mauritanien de l’Equipement et des transports reste très attaché au gré à gré.

Par Samba Camara





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2833

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Aghibou08 (H) 22/03/2020 08:08 X

    Pourtant les agent de la Snim ceux qui produisent toutes cette argent meurt de faim et sont dans des conditions misérables.

  • hi (H) 21/03/2020 21:04 X

    Si la Snim était bien gérée, elle n’aurait besoin de ces dons illégaux. Mais malheureusement elle est mal gérée. Ce qui est grave ceux qui ont fait coulé cette société sont libres parmi nous et milliardaires.