24-03-2020 12:51 - La Mauritanie abandonne ses citoyens

La Mauritanie abandonne ses citoyens

Senalioune - Les citoyens Mauritaniens bloqués au frontières Sénégalaise et Marocaine ont appelé les autorités mauritaniennes à intervenir pour leur permettre de rentrer au pays.

Des dizaines de personnes y compris des étudiants, des commerçants, des personnes âgées, et aussi des femmes sont bloquées à Rosso Sénégal.

Le ministre de l’Intérieur, Salem Ould Merzoug, a refusé d’ouvrir les frontières aux citoyens mauritaniens bloqués aux frontières terrestres au Sénégal et au Maroc, et a déclaré que “L’État n’ouvrira les frontières à personne”.

Tous les pays du monde sont entrain de rapatrier leurs citoyens mais la Mauritanie n’en veut pas de ses propres.

Dans un discours prononcé hier soir, le président sénégalais Macky Sall a déclaré l’état d’urgence dans le pays, et a annoncé un couvre-feu de huit heures du soir à six heures du matin, par mesure de précaution pour lutter contre le Coronavirus.

Les Mauritaniens à la frontière sénégalaise décrivent leur situation comme étant tragique, et se sentent abandonnés par leur pays.

Par Moustapha Sidiya





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Senalioune
Commentaires : 1
Lus : 4533

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • siranguedou (H) 24/03/2020 13:44 X

    Tout comme un bon commandant ou capitaine...un Etat souverain ne doit jamais abandonner ses concitoyens dans la détresse où qu'ils soient et quelle que soit la situation...c'est juste une question d’appréciation de la situation, le temps n'est pas encore à la fermeté M. le ministre de l'intérieur !!!!