25-03-2020 19:30 - AJD/MR : Déclaration

AJD/MR : Déclaration

Kassataya - Suite à un appel téléphonique que le président de la République Mohamed Ould El-Ghazaouani a adressé au président Ibrahima Moctar SARR, l’Ajd-mr tient à affirmer sa préoccupation quant au contexte sanitaire inquiétant qui guette notre pays.

La crise sanitaire mondiale née de l’épidémie du COVID-19 nous impose une attitude de patriotisme qui passe par l’affirmation de notre solidarité pleine et entière à l’égard des autorités de notre pays dans la gestion de cette menace face à laquelle notre pays, si démuni, a besoin de toutes ses ressources pour se protéger.

Le président Ibrahima Moctar SARR a réaffirmé au chef de l’État notre engagement à ses côtés dans ce difficile combat contre l’épidémie. Cette bataille que notre peuple se doit d’engager contre la maladie va exiger des sacrifices et des renoncements difficiles : renoncement à nos libertés, renoncement à nos habitudes et à notre confort habituel.

C’est pourquoi, nous avons besoin d’être solidaires des pouvoirs publics dans la difficile mission de gestion de cette crise qui met en mal même de grandes puissances industrielles.

L’Ajd-mr se dit prête à contribuer à cet effort de solidarité nationale. Elle appelle également tous ses militants et toutes ses structures à se tenir prêts pour prêter main fortes aux autorités de notre pays dans leur mobilisation contre l’épidémie.

L’Ajd-mr appelle également les pouvoirs publics à être attentifs à la détresse de nos nombreux concitoyens qui vivent du secteur informel et au jour le jour.

Un geste de soutien particulier de la part de l’état à leur égard est nécessaire, voire vital dans cette période de restriction des mobilités. Des vivres doivent leur être distribués pour les aider à faire face à cette période difficile.

Aussi, nous appelons les populations, notamment celles de la vallée, touchées dans leur mobilité par la fermeture de nos frontières avec le Sénégal et le Mali, à accepter le sacrifice qu’impose hélas la lutte contre la pandémie.

Mais nous invitons également les forces de l’ordre qui y sont déployées à faire preuve de tact et de compréhension vis à vis de ces populations qui, par le passé, vécurent de douloureuses expériences avec nos forces de l’ordre.

Le besoin de faire respecter les restrictions liées à la lutte contre la pandémie ne doit pas donner prétexte à la résurgence de vieilles pratiques de violence gratuite.

Dans cette période trouble où la pandémie nous menace dans nos vies, la Nation à travers ses forces vives a besoin de se rassembler. L’Ajd-mr en est consciente et y contribuera à la juste place qui est la sienne.

La cellule de communication

Nouakchott, le 24 mars 2020



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1525

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • sowyel (H) 25/03/2020 23:34 X

    C'est une très bonne chose . Mais pourquoi l'Ajdmr n'a pas été reçu par Ghazouani le lendemain de sa prise de pouvoir quand il recevait les Partis de l'opposition? Ce coup de fil est encourageant mais il aurait été plus judicieux à mon avis de créer au-delà des coups de fil un observatoire national comprenant le Pôles des Partis de l'opposition pour le suivi de la mise en œuvre du plan national de lutte contre le Virus tt en tirant ttes les leçons positives et négatives que pourrait engendrer un tel plan face à pareille crise. Effectivement les régions frontalières doivent avoir une vigilance par rapport aux mesures préconisées. Elles ont un caractère particulier . Il est important aussi que toutes les actions à entreprendre soient assez inclusives en touchant toutes les couches sans deux poids, deux mesures.

  • hayerim (H) 25/03/2020 19:42 X

    Merci pour cette attitude responsable et merci de rappeler d'attirer l'attention sur la nécessité de donner la priorité aux plus fragiles du secteur informel! C'est le lieu et le moment de le faire! Merci