03-04-2020 23:15 - Mauritanie: le ministre de la Santé face aux démentis

Mauritanie: le ministre de la Santé face aux démentis

Financial Afrik - Deux responsables de la délégation médicale chinoise à Nouakchott, en l’occurrence Hu Lixing et Zhou Guangen, ont déclaré, mercredi premier avril, que les tests de dépistages du covid- 19 que la Mauritanie a reçu comme don de la part de la Chine, le 31 mars, sont en bon état.

Ils apportent ainsi un démenti aux déclarations du ministre de la Santé, Mohamed Nedhirou, qui avait laissé entendre plutôt que les tests en question étaient hors d’usage. Ces tests de dépistages font partie d’un don de matériels qui a servi à équiper un pavillon des maladies infectieuses au sein du Centre hospitalier de Nouakchott le 31 mars.

Pour dépasser tout malentendu avec l’allié chinois, le ministre de la Santé à tenu à remercier une fois de plus l’Empire du Milieu pour le précieux don médical, cela au cours d’une réunion avec Zhang Jianguo, l’ambassadeur de la République populaire de Chine, qui a eu lieu le 2 avril.

Ce n’est pas la première fois que Mohamed Ould Nedhirou se fait contredire dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Déjà, le 30 mars, à l’annonce du décès de Diarra Sanogho, des suites de coronavirus selon le ministre, des voix dissonantes ont fusé de tous côtés.

Pour calmer les ardeurs des uns et des autres, le Comité interministériel sur le coronavirus, piloté par le Premier ministre, Ismael Beddé Cheikh Sidiya, a décidé finalement d’ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances du décès. Venue de Paris le 16 mars, Diarra Sanogho était en confinement avant de rendre subitement l’âme le 30 mars sans jamais subir de test de dépistage de son vivant.

Le 28 mars, le ministre s’était également vu contredire par un médecin en poste dans la localité de Kaédi située à 400 km de Nouachott, dans le sud mauritanien, à propos d’un cas de personne infectée au coronavirus. Le ministre avait déclaré que le malade avait été intercepté par les forces de sécurité alors qu’il tentait de franchir la frontière avec le Sénégal pour entrer en Mauritanie. Interpellé, la personne a été conduite à l’Hôpital de Kaédi. Une déclaration vertement démenti par le médecin qui avait eu à ausculter le malade dans un message vocal largement partagé sur les réseaux sociaux.

Selon le médecin, le porteur du virus était à Kaédi neuf jours après son retour du Sénégal et s’était présenté de son propre chef pour se faire consulter. Après cet épisode, le ministre a mis en garde le personnel médical conte la tentation de le contredire. Seule indication sur laquelle, le ministre de la Santé n’a pas encore été contredit, le nombre de cas suspects en Mauritanie. Plus de 1178 personnes ont été mises en quarantaine sur tout le territoire national, dont 644 personnes dans la capitale, Nouakchott.

La Rédaction





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3551

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • observateurseulement (H) 04/04/2020 10:58 X

    El Houssein (H) Restons calmes et sereins. C'est vrai que le ministre Nadhirou fait du bon travail dans un département à problèmes. Il a commencé à faire du bon travail là ou ses prédécesseurs ont échoué. Mais il n'est pas moins vrai que les journalistes ne sont pas les ennemis du ministres parce qu'ils ne sont vendeurs de faux médicaments. Les journalistes ont donné trois exemples précis dans lesquels ils disent que le ministre a fait de fusses déclarations. Pour nous défendre le ministre soyons précis et concrets comme les auteurs de l’article qui nous ‘’énerve’’ . Prenons les exemples point par point et apportons les démentis cinglants puis concluons par ce que vous avez écrit . Toute autre approche n’est pas efficace car elle ne défend pas le ministre

  • netali (H) 04/04/2020 10:26 X

    le probleme est que ce mr ne dit jamais ce qu il y a. depuis quand on entend plus rien sur le covid 19 sur la mauritanie rien zero. pas dr tests pas de cas positif pas de cas negatif. rien du tout. le pire dans tout vas c est les docteurs qui sont sous serment et par peur de perdre leur poste ne disent pas la veritè de la situation. vous pensez proteger le peuple en les cachant la veritè alors que c est le contraire

  • El Houssein (H) 04/04/2020 00:01 X

    A chaque fois que quelqu'un commence à faire du bien les complots pullulent de tous les cotés. Vous perdez votre temps, la vérité, l’honnêteté et la transparence vaincront les magouilles, l'ignorance et l'incompétence.