05-04-2020 08:29 - Nouakchott : Fermeture d’un supermarché pour spéculation

Nouakchott : Fermeture d’un supermarché pour spéculation

Al-akhbar - La Protection des Consommateurs relavant du Ministère mauritanien du Commerce a ordonné, ce samedi, la fermeture d’un supermarché à Nouakchott, Big Market, pour spéculation.

La décision fait suite à une plainte contre le supermarché. Un client a saisi la Protection des Consommateurs après que Big Market lui a facturé à 150 Ouguiyas un pot de yaourt qui coûtait 120. Le client en achetait une dizaine.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 6778

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • pyranha (H) 05/04/2020 20:30 X

    Honneur à ce citoyen qui ouvre désormais le bal en se plaignant à cet organe chargé de protéger le consommateur. Ainsi, désormais on sait maintenant que les plaintes servent à quelque chose. Espérons que les autres citoyens lésés emboiteront le pas .Félicitations à ce citoyen model, et félicitations au bureau chargé de la protection du consommateur. Honte à ce Big voleur comme l’a si bien qualifié yawonni, big market un magasin qui brade chaque jour des millions d’um et qui ne se contente pas de dire alhamdoulila ; de toute évidence des malfrats comme ce BIG v pullulent dans ces circonstances. Au lieu de contribuer à exprimer son soutien à nos citoyens dans la détresse ces voyous sont prêts à tout pour profiter .Je demande au bureau chargé de la protection du consommateur de faire tout pour qu’on ferme définitivement ce magasin (***). J’appelle à tous de boycotter tous les produits de ce magasin qui est anti musulman et anti humaniste tout court.

  • medabdul (H) 05/04/2020 13:52 X

    très bonne mesure;mais il faut aussi la déployer vers d'autres.

  • zombie (H) 05/04/2020 13:09 X

    Très bonne décision certains commerçants se croient tout permis

  • yawonni (H) 05/04/2020 12:03 X

    Mille félicitations. Il faut être dur avec ces Big voleurs

  • Malikama (H) 05/04/2020 10:09 X

    Cela n'arrive que dans la capitale. A l'intérieur, singulièrement à Kaédi confiné, les prix des denrées de premières nécessité suivent une courbe ascendante depuis le début du bouclage de la ville. Ce n'est pas que les consommateurs ne se plaignent pas. L'autorité de régulation et de veille, au niveau local, pour l'application des décisions prises et annoncées par le Ministre du Commerce et du Tourisme ferme l’œil et la population en bétail taillable et corvéable ne sait vers qui se tourner.