06-04-2020 12:03 - Wali Diantane : le patron des armées mauritaniennes s’est recueilli sur la tombe de Ba Mamadou M'Baré

Wali Diantane : le patron des armées mauritaniennes s’est recueilli sur la tombe de Ba Mamadou M'Baré

Dans un article paru ce lundi 6 Avril sur son site, l’agence mauritanienne d’information rapporte que le chef d'état-major général des Armées s’est recueilli sur la tombe de Ba Mamadou M'Baré.

Le général de division Mohamed Cheikh Mohamed Lemine a mis à profit sa visite de sensibilisation qu'il effectue depuis 6 jours dans le secteur frontalier sud (Sénégal), dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, pour se recueillir sur la tombe de Ba Mamadou M'Baré, décédé le 10 janvier 2013 en France.

Ba Mamadou Samba Bakar, dit Ba Mamadou M'Baré, a été le président du Sénat mauritanien du 26 avril 2007 jusqu'à sa mort, avant d’être président de la République par intérim d'avril à août 2009.

"Président symbolique"

Lors de la démission du général Mohamed Ould Abdel Aziz du poste de chef de l'État et président du Haut Conseil d'État, après la signature des accords de Dakar, Ba Mamadou M'Baré assume les fonctions de président de la République par intérim du 15 avril au 5 août 2009, le premier Noir à occuper ce poste. En effet, conformément à la Constitution, l'intérim du pouvoir revient au président du Sénat.

Le 3 juin 2009, le scrutin présidentiel, initialement fixé au 6 juin, est reporté au 15 juillet5. Le 27 juin 2009, après avoir formé la veille un gouvernement de transition et que la junte ait été placée sous tutelle de celui-ci, le président déchu Sidi Ould Cheikh Abdallahi présente sa démission, permettant le début de la transition, et Ba Mamadou M'Baré est maintenu à ses fonctions.

Par La rédaction de Cridem

Commentaires : 5
Lus : 5566

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Terrier (H) 06/04/2020 18:09 X

    Medabdul ! Attaqies-toi à tous ce qui peut rapprocher de près ou de loin les composantes de ce peuple ! ‘´ Saleté de peuple , argent de singes...’ tu vomis ta haine sur tout ce qui bouge ! Ton espèce !d’artificiers) d’artificiers loosers étaient à l’origine des intincelles qui ont mis le feu des tristes années 80 ! Et par la suite , vous appelez le Sénégal à déclarer la guerre à votre pays , si elle est la votre, pour vous arroger des droits dans ce pays auxquels vous n’avez pas droit ....

  • medabdul (H) 06/04/2020 13:20 X

    oui c'est symbolique;c'est comme le cas de feue aissata kane mais ce que demandent les pulaars au dela de ces actes qui cachent la foret du racisme d’état érigé en système de gouvernance;c'est d’être des mauritaniens c'est tout et d'occuper vues leurs compétences des postes a leurs justes valeur;le reste n'est que folklore.

  • angenoir (H) 06/04/2020 13:15 X

    Merci mon général .

  • Matamou (H) 06/04/2020 13:02 X

    ça ne coute rien, mais le geste posé est fort de symbole. Puisse le CEMGA etre l'homme providentiel et le Géneral stratège qui puisse enfin enclencher la reconciliation et la verité entre l'armée et les regions du sud.

  • iekane (H) 06/04/2020 12:56 X

    Humain, islamique et patriotique. Ce geste symbolique et plein d'enseignement.