14-04-2020 09:33 - Les parents de Khadijetou Oumar Sow retrouvée morte à Tiguint réclament que justice soit faite (vidéo)

Les parents de Khadijetou Oumar Sow retrouvée morte à Tiguint réclament que justice soit faite (vidéo)

Al-akhbar – Les parents de la jeune Khadijetou Sow, la trentaine, retrouvée morte près de Tiguint, plus de deux semaines après sa disparition, ont réclamé que justice soit faite et appelé les autorités à enquêter sur le dossier, ainsi qu’à infliger la plus sévère punition aux auteurs du crime, afin de servir d’exemple pour les autres et de mettre terme à ce genre de crime.

La famille est sous l’emprise du choc à la suite de ce meurtre odieux, puisque sa fille a été tuée de sang-froid, jetée comme les animaux dans le désert près de Tiguent, a dit Khadija Kama Sow, la tante de la défunte, précisant qu’ils n’ont pas reçu jusqu’à présent une explication sur les mobiles de ce meurtre abominable.

La tante Khadija a salué l’excellent travail réalisé par la police, qui a pu retrouver le corps après avoir identifié le suspect dans l'affaire, mais a exigé une enquête plus complète qui garantit la justice et protège contre ce type de crime qui a proliféré au cours de ces dernières années.

La famille réclame que justice soit faite dans toute sa plénitude, sans omission aucune, a-t-elle ajouté.

La tristesse plane sur le quartier familial de la défunte à Dar Naim relevant de Nouakchott Nord, après la révélation des détails du meurtre et la découverte de son corps.

Khadijetou avait quitté la maison il y a des semaines pour travailler dans l’une des organisations actives dans la ville de Tiguint, dans la wilaya du Trarza, avant d’être ramenée en dépouille plus de deux semaines après sa disparition.

Les voisins et les connaissances des parents de Khadijetou ont afflué vers la famille éplorée et choquée, où des visages paraissent stupéfaits en raison de l'ambigüité et de la cruauté du crime.

La jeune défunte Khadija, avait quitté le domicile familial depuis plus de deux semaines pour travailler dans une organisation humanitaire opérant dans la ville de Tiguent, avant de disparaitre le 25 mars dernier.

Les intenses recherches menées pour la retrouver sont restées vaines jusqu’au dimanche passé, où son corps avait été retrouvé dans une zone située à 12km de Tiguent.

Par Al-akhbar,
Traduit de l’Arabe par Cridem





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 3824

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • lass77 (H) 14/04/2020 15:58 X

    La famille doit des explications à l’État. On voit bien le traitement à géométrie variable selon qu'on soit négrosmauritaniens ou Beidans. Voilà nous attendons la sortie du procureur de la république sur cette affaire. Oui justice pour la defunte...