19-05-2020 16:23 - Voleurs, rendez l’argent !

Voleurs, rendez l’argent !

Mauriweb - Un « tract » anonyme distribué actuellement sous les manteaux, signe le retour en activité après une longue période de léthargie du fameux bien nommé Club de Likniv.

Mais pour cette nouvelle sortie intempestive, les membres du club laissent entrevoir un affolement singulier et pètent même complètement les plombs en faisant du réchauffé pour resservir les mêmes vieilles rengaines éculées, ressassées et servies à toutes les sauces et qui, il faut le dire ne font plus recette. Mais ce faisant révèlent leur déstabilisation.

Objectif de cette logorrhée sans queue ni tête jeter le doute sur le travail de la Commission d’enquête parlementaire et accessoirement botter en touche ou tenter une manœuvre de diversion gauche qui espère occulter la fange nauséabonde qui commence à sourdre et qui illustre la dernière décennie de gestion chaotique et erratique que vient de connaitre le pays.

L’Al Capone et sa bande d’affidés qui avaient fait main basse sur le pays, continuent à jouir de leur butin (ess âya) et croient que leur salut réside en l’éclaboussement de tous les mauritaniens quels qu’ils soient et quelque ait été leur niveau de responsabilité.

Mohamed Bouamatou est absent de la Mauritanie depuis dix ans (sous mandat d’arrêt et ses affaires arrêtées) tout comme Kane Ousmane a quitté les affaires publique depuis prés de 9 ans. Pourquoi leur chercher chicane aujourd’hui ? Veut-on par ce stratagème occulter les dix dernières années et absoudre les personnes qui sont responsables des faillites de l’ENER et de la Sonimex et du pillage du CSA et qui circulent librement à Nouakchott. Mais qu’à cela ne tienne !

Il est aujourd’hui un slogan qui connait un franc succès et qui est devenu, les révélations aidant, le cri de ralliement de dizaines de milliers de mauritaniens : « Voleurs Rendez l’argent ! »

Le capo di tutti capi lui-même, acculé, déstabilisé et pris la main dans le pot de confiture, je devrais dire dans le compteur, ne sait plus à quel saint se vouer. Barricadé et calfeutré dans l’une de ses nombreuses résidences de campagne, il envoie ses « fidèles » lieutenants au charbon tout en redoutant l’instant fatidique mais incontournable ou il devra rendra tout ce dont il s’est accaparé illégalement depuis 2008 et ne conserver que son fameux Hammam du Ksar.

Il devra notamment rendre :

La rançon de Senoussi

Les millions de dollars perçus comme commission sur les ventes du fer de la SNIM.

L’attribution de 3,5 millions de mètres carrés à 18 sociétés fictives (voir détails en infra)

Les 20 millions de dollars ligne de crédit Fades distribuée à des proches via la CDD

La vente des plus anciennes écoles primaires de Nouakchott au clan

La vente d’une partie du Stade olympique également a des proches

La vente d’une partie de l’Ecole de police à des proches

La vente du terrain de la TVM et celui du centre émetteur à des proches.

La base marine, les cabanons et le centre Mamadou Touré à Nouadhibou

Les 30 milliards de chiffre d’affaire de la STAM

La construction du nouveau palais des Congres pour 16 milliards d’ouguiyas

Les marchés gré à gré attribués à la STAM (proche de l’ex-première dame) pour 25 milliards d’ouguiyas (canal de Keur Macène, barrage Seguellil, routes Benichab, aménagements à Rkiz et Boghé)

Les lignes hautes tension Nouakchott-Nouadhibou-Zouerate), cédés sans appel d’offres à la société indienne Kalpataru

Les permis de recherches miniers

Les quotas de poulpe revendus par des proches sur le marché noir

Les centaines d’engins, de camions et de véhicules 4x4 sous dédouanés ou pas dédouanés et qui sont aujourd’hui dans les chantiers du clan.

Les Commissions perçues sur les contrats léonins de ARISE, AFROPORT et POLYHONDONG ainsi que les revenus et avantages tirés de ces « arnaques ».

Les droits de douane non payés depuis 2008, et les comptes sont faciles à faire.

Le manque à gagner sur le dédouanement des cigarettes Winston et ORIS

Les commissions perçues pour l’attribution des marchés et des avenants au groupe espagnol ELECNOR et les affaires du prête-nom Hamady Bouchraya).

Les contrats de complaisance accordés par Kinross à Maurilog et au Guest House. 80% des terrains du Port de Nouakchott et de celui de Tanit attribués à des prête-noms.

La contrepartie de la dette monumentale qui ne corresponds ni à un investissement ni au cout réel.

L’agent de Kadhafi, ses malles mystérieuses et les affaires avec le roi D’Eswatini

(La délégation d’accompagnement en sait quelque chose).

Les détails d’attributions des 3,5 millions de mètres carrés donnés par le site Alakhbar le 21/4/2020:

Les Grands moulins 40 000

Ste Mauritanienne de fabrication de fibres 7 000

Mauritanienne des Produits alimentaires 4 000

Atlantic Oasis 23 000

Mauritanienne de béton et briques 30 000

Elit Ajro (emirati) 1 500 000

Al Ahmar Tourisme 79 000

Mauritanienne de béton et briques 30 000

ASA pour l’investissement 20 000

Hôtel Océan Resort 100 000

Ely Mhamed Baidy 230 000

Mauriperle 840 000

Afroport 580 000

Chinguit Aluminium 5 400

Ste Mauritanienne de fabrication de fibres 7 000

Hôtel Raha 6 000

Mauri-Lait 17 000

Abdellahi Hamza 10 000





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 5825

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mystere1 (F) 20/05/2020 14:58 X

    très beau caricature en réalité adéquate avec le thème de l'article.

  • chos (H) 19/05/2020 18:21 X

    En plus de dossiers de l'ex patron et de ses proches et préte-noms détenteurs récents d'immeubles de plusieurs étages et de pécus, il convient de ne pas oublier dans l'envergure des dossiers traités que d'expérience quarantenaire, connue de tous, J'ai proposé à Atar en contribution aux efforts engagés par le Président Ghazouany, dans mon étude du 15 Mars 2020, bloquée par un proche du Président Aziz , détenteur de pouvoir, dans l'espoir d'une bonne gouvernance en 2020 une croissance 100 fois et 1000 plus élévées de l'enseignement à faibles coûts et performantes, à cursus réduits, de l'Agriculture alimentaire aux populations et bétail qui dépasse 10 nos besoins, à faibles coûts ,de l'emploi productif et de l'Environnement au Nord, au Sud et à l'Est. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .