20-05-2020 21:00 - Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz peut-il finir en prison ?

Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz peut-il finir en prison ?

Maghreb Info - Appelé à s’expliquer devant les parlementaires, Mohamed Ould Abdel Aziz risque gros si des faits de corruption ou de détournements de fonds sont avérés.

La vengeance du président mauritanien ne s’arrête pas, à l’encontre de son prédécesseur. Auparavant alliés, ils sont désormais ennemis. Et Mohamed Ould Abdel Aziz semble être dans de sales draps depuis qu’une commission parlementaire a été chargée de passer au crible sa gestion du pouvoir.

Cette même commission aimerait interroger l’ancien président qui n’a, jusqu’à maintenant, reçu aucune convocation officielle. Qu’importe, les neuf membres de la commission parlementaire ont déjà auditionné de nombreux anciens ministres et hauts fonctionnaires.

Ils enquêtent notamment sur le fonds des recettes pétrolières, sur la vente des biens immobiliers publics dans la capitale mauritanienne ou encore sur la gestion de la Fondation de la Société nationale industrielle et minière. En tout, dix dossiers sont entre les mains de ces parlementaires déterminés à faire la lumière sur les mandats de Mohamed Ould Abdel Aziz.

L’ancien Président est accusé, en somme, d’avoir mis en coupe réglée de nombreuses sociétés au profit de ses proches et de lui-même. Son ancien Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Lagdhaf a été un des premiers à le lâcher en indiquant ne pas avoir été consulté sur les dossiers tendancieux. D’autres ministres, comme Sidi Mohamed Ould Maham, ont sommé l’ancien président de dire toute la vérité rien que la vérité. Mais la question qui se pose est : l’ex-chef d’Etat peut-il être condamné par la Haute Cour de Justice ?

Les avis divergent, l’accusation de haute trahison étant la seule possibilité de mettre un ancien président derrière les barreaux. Mais cela pourrait être le cas si des détournements de fonds et des faits de corruption sont prouvés par la commission. Si Mohamed Ould Abdel Aziz ne semble, pour le moment, pas être obligé d’obtempérer, le président mauritanien est en train de tuer politiquement son ancien allié.

Badiâa Elkadhi





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Maghreb Info
Commentaires : 5
Lus : 7631

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • bleil (H) 23/05/2020 16:52 X

    Nous espérons tous que la prison reçoive un certain nombre d'illustres covidiots de ce genre qui ont pillé sans vergogne les maigres ressources du pays qui traine des pieds ….

  • hi (H) 22/05/2020 18:05 X

    Je dirai oui dans le cas où on applique la loi qui sanctionne les voleurs et criminels mais je doute fort de notre volonté. En principe, plusieurs devraient passer le reste de leurs vies en prison.

  • Marrakech (F) 21/05/2020 15:54 X

    La prison est l'endroit où il mérite de résider désormais !

  • mdmdlemine (H) 20/05/2020 22:58 X

    Attention Maghreb info il n y a de volonté de vengence de ghazouani de Aziz mais la vérité est que ce dernier a fait plein la coupe de dégats pour le pays et qu'en dépit de ses abus il continue de jouer au seigneur et à l'innocent il y a donc lieu de faire sortir ces scandales pour le dissuader de toute idée de revenir au pouvoir et pour laisser le pays avancer en paix loin de toutes les conspirations dont Allah sait qu'il n'en manque pour s'enrichir et pietiner l'intéret général

  • chos (H) 20/05/2020 21:34 X

    Etant donné nos nombreuses propositions pertinentes dans l'enseignement, Agriculture et Environnements porteuses de développement forcloses par indifférence du Gouvernement et élus hérités de l'ancien Président, dans leurs délais, Je crains que le Président Ghazouany ne termine son mandat dans la collecte des détournements infinis du Président Aziz. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .