22-05-2020 00:00 - Les mauritaniens suspendus à la frontière avec le Sénégal soumis par les autorités de ce pays au test du covid-19

Les mauritaniens suspendus à la frontière avec le Sénégal soumis par les autorités de ce pays au test du covid-19

Saharamédias - Les autorités sénégalaises ont soumis hier mercredi au test du covid-19, un certain nombre de ressortissants mauritaniens suspendus à la frontière sénégalo-mauritanienne.

Selon le correspondant de Sahara Medias à Rosso les autorités sénégalaises ont dépêché une mission médicale pour examiner les personnes bloquées à la frontière.

Des citoyens mauritaniens sont bloqués à la frontière avec le Sénégal après que les deux pays aient décidé de fermer la frontière commune pour empêcher la propagation du coronavirus, les autorités mauritaniennes ayant refusé à ces personnes de traverser la frontière vers la Mauritanie.

La majorité de ces dizaines de personnes bloquées à la frontière sont des étudiants.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 4121

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 22/05/2020 10:03 X

    Même si l'état mauritanien, décide de les faire revenir, les autorités sanitaires n'ont qu'à les bien mettre en quarantaine, des jours, voir mois, afin de bien les diagnostiquer, avec de bons matériaux fiables, pour s'assurer que vraiement que les virus ne vont pas ressurgir dans le pays, car c'est le cas, avec les autres mauritaniens venus de l'étranger, confinés, puis déconfinés, testés negatifs, ensuite cette maladie viscieuse et sournoise a resurgit, aujourd'hui si le pays a connu cela, c'est à cause de l'entrée de certains compatriotes mauritaniens, même si peu d'étrangers venus en mauritanie aussi sont affectés, la plupart admettons le, ce sont des mauritaniens venus de l'étranger, la preuve; cette pauvre dame décedée, et testé negatif, a été repéré positif après sa mort, donc la maladie dort et se réveille dans le corp, l etat ne doit pas prendre de risque avec ces capricieux etudiants.