31-05-2020 15:31 - Kiffa : un chauffeur de taxi écroué à la prison pour viol suivi de grossesse d’une mineure orpheline

Kiffa : un chauffeur de taxi écroué à la prison pour viol suivi de grossesse d’une mineure orpheline

Tawary - Un chauffeur de taxi accusé de viol d’une mineure orpheline a été arrêté, le mercredi 27 mai, par les services du commissariat de police de Kiffa (Assaba) puis écroué à la Maison d’Arrêt et Correctionnelle de la ville.

Tout a commencé lorsque la tante de la fille a constaté que cette dernière se métamorphosait et ne pouvant plus s’occuper des petits travaux de ménage qu’elle a aussitôt pensé à une grossesse. Ses soupçons furent confirmés par le responsable du service de la maternité de l’hôpital qui a d’ailleurs mentionné dans le bulletin médical, que la fille (13 ans) a une grossesse de 4 mois.

Elle lui demanda avec qui, elle a eu des relations pour être en état de grossesse. Sans hésiter, elle pointa du doigt un chauffeur de taxi et le muezzin de la mosquée du quartier.

Sur cette affaire, les deux accusés furent pêchés par des policiers et au cours de l’enquête, le commerçant muezzin rejeta en bloc toutes les accusations et l’étau se resserra autour du conducteur de taxi que la fille a accusé de viols répétés.

C’est à la fin de l’enquête, que la police a transféré, hier, vendredi 29 mai, le dossier des plaignantes et des accusés au procureur de la République.

Après consultation du dossier et de l’audition des différentes parties par le juge d’instruction, le chauffeur accusé de viol suivi de grossesse a été déposé en prison et le muezzin placé sous contrôle judiciaire, tandis que la fille et sa tante paternelle ont regagné leur domicile.

Selon nos informations, les accusés et la famille de la victime sont des voisins et habitent dans le nouveau quartier érigé près de l’aéroport de Kiffa.

A en croire que ce viol suivi de grossesse commis à Kiffa, s’ajoutent à celui de Tewil au Hodh Charghi, de Bassiknou au Hodh El Gharbi, de Tiguent et les viols en série des petites filles dans les quartiers de Tevrag-Zeina par un français qui ont été révélés tout dernièrement et qui ont provoqué la colère de milliers de familles.

Les violences dont les femmes et les filles sont victimes prennent des proportions inquiétantes dans le pays et les Ongs de défense des droits de l’homme se démènent depuis 2012 pour faire adopter une loi afin de protéger les femmes.

Ce projet de loi a été soumis deux fois en 2016 et 2018 pour être rejeté. Et aujourd’hui, un panel d’Ong de défense des droits humains s’élèvent pour son approbation par les parlementaires afin que le monde féminin trouve une couverture et les auteurs de ces crimes soient punis conformément à la loi et que cessent ces pratiques jugées ignobles par certaines présidentes d’ong et des leaders de la société civile.

Source : AFCF





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2541

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 01/06/2020 10:10 X

    Les viols sont aussi l'image d'une societé quoiqu'on pense. Une fille de 13 ans enceinte , ça risque de se banaliser dans ce pays de merde.

  • Salem Vall (H) 31/05/2020 19:54 X

    @NDIEWO: Et si le muezzin était le cousin voire le frère du propriétaire du taxi et parent aussi `la fille. Doit-on continuer à suivre ton regard. Il s'agit de cas de pédophilie malheureux et le ou les responables doivent être pouni(s). Le reste, vos propose ne sont menent à rien

  • NDIEWO (H) 31/05/2020 19:24 X

    Plus facile d’écrouer un chauffeur de taxi pour viol..., Regarder mon regard