03-06-2020 00:00 - Recrudescence de viols à Bassiknou : quatre auteurs écroués à la prison de Néma

Recrudescence de viols à Bassiknou : quatre auteurs écroués à la prison de Néma

AFCF - Ce mardi 2 juin 2020, les autorités judicaires près de la wilaya du Hodh Echarghi ont établi des mandats de dépôt à la prison de Néma pour les 4 auteurs des 15 cas de viols enregistrés au courant du mois de mai dernier, rapporte notre coordination de l’Association des femmes cheffes de famille (AFCF) dans la région.

Il s’agit de viol sur un groupe de mineures et de femmes dont certains se sont produits sous la menace de mort.

Les auteurs de viols écroués à la prison sont Mohamed Ould Ali alias Memani né en 1994 à Bassiknou, Houcein Ould Moulaye Abdi Krine, né en 1998 à Bassiknou, Mohamed Ould Jiddou, né en 1995 à Bassiknou et Amadou, un homme de nationalité étrangère.

Cependant, un autre dossier relatif à un cas de viol suivi de grossesse de 2 mois a été transféré par le commissariat de police Timbédra, a été instruit par le juge d’instruction.

Face à cette situation, les victimes ont dénoncé une insécurité grandissante dans les quartiers de Bassiknou et de Timbédra.

Du coup, les habitants réclament des patrouilles nocturnes qui les garantissent une sécurité.

Source : AFCF



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : AFCF
Commentaires : 1
Lus : 1836

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • lass77 (H) 03/06/2020 12:31 X

    Les crimes de viols sont à l'image d'une société. Il est temps d'appliquer la justice, rien que la justice et cela passe par beaucoup de choses à rectifier socialement, sociologiquement, sociétalement