03-06-2020 08:29 - Editorial : Attention au come back de l’ex président Aziz!

Editorial : Attention au come back de l’ex président Aziz!

Initiatives News - Malgré son départ du pouvoir en août dernier l’ex président Mohamed Ould Abdel Aziz continue à hanter la scène politique mauritanienne.

A en croire l’hebdomadaire « Jeune Afrique » qui a beaucoup profité des largesses de l’ex homme fort de la Mauritanie, ce dernier serait sur le point d’effectuer un retour en force sur le devant de la scène, par l’entremise de son fidèle ami Boidiel qui compte faire renaître de ses cendres le parti « Wiam », qui avait rejoint avec armes et bagages l’UPR, en vertu d’un accord qui a très vite capoté, avec l’éjection de Mr Boidiel de son poste douillet de Vice-président de l’Assemblée Nationale.

L’ex président semble très sûr de son bon droit ce qui est tout à fait étonnant quand on sait qu’il est dans la ligne de mire d’une enquête parlementaire portant sur beaucoup de dossiers économiques très compromettants.

Accusé d’enrichissement illicite et de gestion népotique l’on se demande par quel coup de baguette magique il pourrait échapper aux mailles du filet.

Quoiqu’il en soit l’alliance Aziz/Boidiel, deux hommes puissants et bien friqués, risque de faire très mal dans un contexte politique marqué par les tâtonnements du pouvoir en place et les incertitudes au sein du puissant parti UPR, pratiquement en hibernation depuis l’avènement du président Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani.

Beaucoup de ses cadres sont dans l’expectative et craignent d’être emportés dans une éventuelle vague réformatrice qui tarde d’ailleurs à se faire jour.

Dans un tel contexte d’incertitude, ces cadres n’hésiteraient pas à rejoindre leur ex mentor, avec armes et bagages, même si beaucoup d’entre eux s’étaient empressés dès son départ à le vouer aux gémonies, par pur opportunisme et par calcul politicien.

Ainsi donc, le retour de Aziz sur la scène politique si jamais il se réalisait va profondément bouleverser la donne et ce sera un coup dur pour le président Ghazwani qui aura du mal à gérer cette patate très chaude.

Bakari Guèye






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 6184

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • leguignolm (H) 03/06/2020 21:40 X

    De quoi qu’Ould abdel aziz fasse payé tes dettes Mr Bodiel au près de la banque BPM dont tu ne vois aucune autre solution mais Mr Bodiel chasse une chose si Ould Abdel Aziz est arrivé à te convaincre ; la première des personnes qu’il va enterrer vivante c’est toi. Je sais qu’Il n’est pas facile s’en engager dans la politique et sortir bredouille et la pure des choses avec des crédits au niveau de ses fournisseurs mais sincèrement, on peut trouver mieux que Ould abdel aziz. « Un homme averti en vaut deux »!

  • bleil (H) 03/06/2020 16:07 X

    Quel covidiot ! Pas de come-back pour le châtelain Aar ... Que ceux qui aimerait bien le voire retourner aux "affaires" scabreuses, toujours embusqués dans le système, déchantent ! Le nouveau châtelain, épaulé par la France et tous ceux pour qui le coma Aziz était insoutenable par sa "gouvernance" inqualifiable par sa stupidité, n'acceptera pas de se laisser chagriner par des ignares notoires !

  • Marrakech (F) 03/06/2020 15:55 X

    Au secoooours, Aziz revient !

  • Elyahmed (H) 03/06/2020 12:09 X

    Le come-back tend attendu par les nostalgiques de la gabegie et les fossoyeurs de l’économie Nationale est à l’ordre du jour, seulement Aziz et Boïdiel ne font plus recette et ceux qui avaient permit a Aziz de devenir un Roi sont tous en rébellion contre lui, la nouvelle classe politique s’active sur plusieurs front en oubliant ce dangers pour notre fragile démocratie qui n’aime pas la chaleur. Le retour du Dinosaure politique et le voleur de la république risque de faire mal au nouveau locataire de la maison brune. Il doit aussi prendre contact avec les anciens comme Balas et autres, vous voyez tous les partis politiques écartés la dernière fois doivent se regrouper pour faire barrage à Aziz et Boidiel. Seulement dans ce pays, on aime plus les hommes malhonnête et corrompu que les honnêtes hommes très lents, avec beaucoup de temps chez le coiffeur à se tirer les derniers cheveux même s’il n’y a rien qui pousse.

  • elhousseinou (H) 03/06/2020 11:39 X

    Rien ne l empêché de revenir sur la scène politique Il a droit comme tout mauritanien

  • patriote1978 (H) 03/06/2020 10:49 X

    Cette bataille entre prévaricateurs de nos droits importe peu quel qu’en soit le vainqueur!!! Ils sont d'accord sur l'essentiel : "priver la majorité des mauritaniens de leur droit ".Tout le reste c'est ...