12-07-2020 07:00 - Nomination de Moretti à la justice : un procureur demande à être déchargé de ses fonctions

Nomination de Moretti à la justice : un procureur demande à être déchargé de ses fonctions

Le Monde - La nomination, lundi 6 juillet, d’Eric Dupond-Moretti au poste de ministre de la justice a provoqué un très vif émoi dans la magistrature allant jusqu’à pousser l’Union syndicale des magistrats (USM) à parler de « déclaration de guerre ».

Pour la première fois depuis l’arrivée de l’ancien avocat à l’hôtel de Bourvallais, cet émoi s’est exprimé de façon plus concrète. Le procureur de la République de Basse-Terre en Guadeloupe, Jean-Luc Lennon, 55 ans, a fait part dès le 7 juillet à sa supérieure hiérarchique, la procureure générale de la République de Basse-Terre, de son souhait d’être déchargé de ses fonctions, a appris Le Monde, confirmant une information de RCI Guadeloupe.

Il a ensuite informé la direction des services judiciaires de son souhait. Une démarche prévue par les textes encadrant les carrières de procureurs et qui ne nécessite pas d’être justifiée.

Contacté, M. Lennon a confirmé les informations du Monde. Interrogé sur les raisons de sa démarche, celui-ci a simplement indiqué que sa demande de décharge de fonction « est directement liée à la nomination de M. Dupond-Moretti au poste de garde des sceaux et à l’inquiétude que je ressens sur l’indépendance du parquet que je vois s’éloigner ».

Il a précisé qu’il n’avait « aucune casquette syndicale » et que sa démarche, « tout à fait personnelle », « pouvait s’apparenter à la clause de conscience dont peuvent bénéficier les journalistes ». « Je ne souhaite pas travailler sous l’autorité de M. Dupond-Moretti », a-t-il ajouté.

L’Union syndicale des magistrats, principale organisation représentant les juges, voit dans cette décision « le témoignage d’une forte inquiétude dans la profession », qui s’exprime en raison de déclarations passées d’Eric Dupond-Moretti « contre une partie des personnels qui relèvent désormais de son autorité ».

Par Simon Piel





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1395

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)