12-07-2020 14:21 - Mauritanie: la création de la Haute Cour de justice différée

Mauritanie: la création de la Haute Cour de justice différée

RFI Afrique - En Mauritanie, la séance plénière de l’Assemblée nationale sur le projet de loi visant à instituer une Haute cour de justice, initialement programmée pour le lundi 13 juillet, a été reportée sine die.

La décision de différer la création de la Haute Cour de justice a été prise à l’issue d’une réunion de la Commission des lois. Celle-ci évoque des problèmes techniques pour justifier ce report de dernière minute.

Un député de la majorité a écrit, sur sa page facebook, que le report a été décidé suite à des pressions du gouvernement. Ce que réfute, au nom de la Commission des lois, Sidney Sokhna, parlementaire de l’UPR, l’Union pour la République, le parti au pouvoir.

« Cette proposition de loi qui va ré-amener la Haute cour de justice en Mauritanie, c’est une demande de tout le peuple mauritanien, assure Sidney Sokhna, interrogé par notre correspondant à Nouakchott Salem Mejbour. Cela émane de l’Assemblée nationale, puisque ce sont les différents groupes parlementaires de l’Assemblée qui l’ont demandé... Le gouvernement n’a pas mis deux jours pour répondre favorablement à cette proposition.

Les gens pensent que cela va peut-être être retiré. Mais je vous confirme ici que, à cette heure où nous sommes en train de parler, du côté du gouvernement, il n’y a aucune volonté d’arrêter la mise en place de cette Haute Cour de justice. A la date où nous sommes aujourd’hui, on ne sait même pas qui va être jugé par rapport à cette Haute cour de justice.

Et puis, dans une commission d’enquête, il y a une partie qui peut (concerner) la Haute Cour de justice, mais (une autre) qui peut (concerner) aussi la justice normale. Ce qui s’est passé c’est que, techniquement, nous ne sommes pas prêts pour la séance plénière de lundi. C’est pourquoi on a demandé le report… »





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 1
Lus : 1906

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • chos (H) 13/07/2020 17:28 X

    Lettre au Président Ghazouany
    Cheikhany ould Sidina
    Conseiller Régional de l'Adrar
    cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr
    Tel et whatsup: 44155715.
    A son excelence
    Monsieur le Président de la République
    Objet:Demande d'audience motivée.

    Conseiller régional de l'Adrar, âgé de 70 ans, hémiplégique du membre inférieur gauche, résident à Noaukchott, j'ai l'honneur de démander votre audience, si necessaire et si votre temps precieux le permet, pour vous formuler ces deux réquêtes:

    La première d'offrir 100 tonnes de blé "Vivres contre travail" pour la construction de la passe montagneuse de 4 km en pierres taillées engagée actuellement par les populations de Maaden El Ervane pour économiser à l'Etat le montant de 2 milliards UM.

    La seconde pour l'engagement à la demande politique du Président Ghzouany à 11 Hommes d'affaires de l'Adrar l'enseignement modulaire cerveaux Oasis gratuit, réducteur du cursus le 1er Août 2020 à nos 3.000 futurs admis du concours d'entrée aux colléges, objet de mon étude du 15 Mars 2020 par l'offre de chacun de 3 millions UM/an aux 11 communes de l'Adrar pour économiser, à terme en 3 ans, le Budget de 60 milliards UM/an du MEN au profit des Régions.

    J'ai suggéré, en cas d'approbation, de ma demande de vivres contre travail , à l'association de prés de 30 docteurs et doctorants de Maaden (issus de l'enseignement gratuit Cerveaux Oasis que j'avais financé à Maaden durant 11 ans de 1998 à 2008 à 3 millions UM/an, de distribuer 50% des vivres aux 100 à 200 travailleurs et travailleuses et de vendre 50% pour assurer la réparation du compressseur de l'Oasis, entreien de la machine tailleuse de pierres offerte aux jeunes par les touristes et nourriture durant 4 mois des travailleurs et travailleuses du chantiers sous le contrôle du Prefet d'Aoujeft, du Maire de Maaden et de 3 jeunes de Maaden désignés par les populations.

    Tout comme je suggére de faire suivre l'enseignement gratuit des éléves de l'Adrar financé par les Hommes d'affaires par le Conseil Régional de l'Adrar sous la direction technique du 1er vice Président conseil régional, Monsieur Moulaye Zeyne Ould Ahmed Cherif qui vient d'offrir cette semaine gratuitement 20 tonnes de riz aux populations de Ouadane, d'une valeur minimale de 3 millions UM et administrative par le Gouverneur de l'Adrar et supervision des 11 Maires des communes.

    Dans l'attente d'une suite favorable, recevez l'expression de ma haute considération.

    En cas d'approbation du Volet enseignement, j'annonce ma contribution à l'action des Hommes d'affaires avec un logement à Nouakchott de 5 piéces à Dar Naim achet par acte notarié à 8 millions UM que je consens à sa vente aux enchéres publiques jjudiciaires pour contribuer à la prise en charge de l'hébergement des professeurs durant l'année scolaire de 10 mois, garante du BEPC pour les éléves comme réalisé à Maaden dans mon initiative de 1995 à 2008 qui avait mis fin à la déperdition scolaire de 30ans dans cette oasis.

    PS: Doutant que certains de nos courriers officiels n'arrivent à destination, je prie à qui peut communiquer ce courrier au Président Ghazouany de le faire en urgence, tout remercié par les populations bénéficiaires.

    Nouakchot le 13 juillet 2020

    Cheikhany ould Sidina