30-07-2020 08:29 - Présidentielle en Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara réserve sa réponse

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara réserve sa réponse

RFI Afrique - Devant des dizaines de cadres et d'élus de son mouvement réunis au palais des congrès d'Abidjan pour lui demander d'accepter de briguer un troisième mandat, le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé qu'il prenait acte de leur demande, sans révéler sa décision.

« Avec beaucoup d'attachement et d'affection à Amadou, à mon fils, je prends acte des résolutions du conseil politique et de votre demande, a déclaré le président Alassane Ouattara à l'issue de la réunion de son parti, le RHDP. Je vous demande de continuer à avoir une pensée pour Amadou Gon Coulibaly et de me laisser le temps du recueillement et de la récupération, avant de vous donner une réponse très prochainement. »

Le président ivoirien a précisé qu'il s'adresserait bientôt à la nation, et a souligné sa volonté de voir le RHDP gagner l'élection.

« Nous devons être fiers de ce que nous avons fait et c’est pour cela que cela doit se poursuivre. Je reviendrais vers vous très prochainement, et je m’adresserais à la nation pour dire ce qui est en jeu pour notre pays, pourquoi la Côte d’Ivoire doit continuer comme ça aujourd’hui. Qu’elle ne doit pas être entre des mains qui pourraient faire basculer le pays dans la violence, le désordre et la poursuite d’intérêt personnels. »

L'annonce a été accueillie par un brouhaha mêlant surprise, déception, ainsi qu'un murmure de désapprobation. Il faut dire que nombre de ces militants et d'élus venaient de loin. Le discours du président Ouattara, essentiellement consacré à la mémoire du Premier ministre défunt Amadou Gon Coulibaly a tout de même touché l'assistance.

Les militants se sont malgré tout dits satisfaits. Certains y ont vu un grand chef d'Etat à la hauteur de sa fonction, qui tient à faire les choses correctement, ainsi qu'un homme peiné par la disparition brutale de son dauphin naturel et presque son double. Les militants se résolvent donc à prendre leur mal en patience et restent confiants quant à la réponse prochaine du président.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 878

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)