30-07-2020 09:12 - Khalil Ould Teyib : "Ce nouveau président n'est pas un commerçant, c'est un guide"

Khalil Ould Teyib :

Le Calame - Invité par la télévision Al Wataniya dans le cadre de son émission "Kelam Vi Seyasse", le vice-président de l'Union pour la République, El Khalil Ould Teyib a déclaré qu'au début du mandat du nouveau président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, il ya eu une tentative de coup d'état au sein de l'UPR pour s'accaparer les pouvoirs et ne faire du nouveau président qu’un figurant mais "grâce à la sagesse de celui-ci, cette tentative a été déjouée et les défis ont été relevés".

Selon Ould Teyib, le nouveau pouvoir a procédé à une véritable décrispation politique à travers de larges concertations avec les principaux acteurs de la scène politique nationale.

Une ouverture qui s'est traduite, déclare le vice-président de l'Union pour la République, par des rencontres periodiques entre la majorité et l'opposition et qui ont permis de coordonner les efforts de ces deux entités pour mettre en œuvre un plan de riposte concerté contre la pandémie de la Covid 19.

Cette décrispation a permis aussi de rendre justice à des personnalités nationales comme Mohamed Ould Bouamatou ou Moustapha Ould Limam Chav'i. Avec ce pouvoir, poursuit Ould Teyib, "c’est la première fois que le parlement joue pleinement son rôle sans interférence et que la justice joue indépendamment sa partition.

Certains symboles de ce pays ont été réhabilités et ont joui de l'attention à laquelle ils ont droit. C'est ainsi que le gouvernement a pris en charge les soins de Boubacar Messaoud, d'Ahmedou Ould Abdel Kader, de Nagi Mohamed Limam entre autres. La nouvelle méthodologie de ce pouvoir et sa philosophie est de donner à chacun ses prérogatives. Avant ce pouvoir, le ministre était juste un individu sans rôle et recevait des ordres. Les décisions de ce président sont réfléchies et apaisées et ne sont pas tributaires ni de l'humeur ni des circonstances.

Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani est un excellent président, un modèle, un guide et pas un commerçant. C’est un don pour la Mauritanie. Ce pouvoir de Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani ne fait pas du "tieb-tieb. Il n'est pas possible pour moi de comparer la première année d'Aziz avec celle de Ghazouani puisque moi je n'ai soutenu Aziz qu'en 2010 croyant à ce qu'il disait sur la lutte contre la gabegie et pour avoir rompu les relations avec Israël. Malheureusement, le rapport de la commission d'enquête parlementaire m'a choqué à cause du volume et de l'ampleur de la prévarication sous ce pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz et de son entourage. Effectivement, l'opposition disait cela, mais elle n'avait pas de preuves. C'est vrai, du temps où j'étais député pendant le pouvoir de l'ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, on votait les projets de loi, les financements mais on ne savait pas que "sous cela", il y avait les commissions".





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 15
Lus : 2858

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (15)

  • V.Vendetta (H) 02/08/2020 09:31 X

    Attendons donc de voir son bilan parce que pour l'instant rien n'est encore fait ! Peut-être pourriez-vous nous donner son CV afin qu'on puisse établir son profil ?

  • hector (H) 01/08/2020 20:29 X

    Comme disait le sage: Dieu préserves-moi de mes amis, quant à mes ennemis je m'en charge.

  • Marrakech (F) 01/08/2020 13:26 X

    Ghazwani sera jugé sur la façon dont il aura géré et finalisé le " problème Aziz ". Une première et importante étape a été menée par la CEP, Ghazwani doit maintenant congédier les ministres, hauts fonctionnaires et dirigeants d'entreprises publiques qui ont été les complices de son prédécesseur et ont entraîné la Mauritanie dans une pauvreté grandissante, une discrimination active, un accroissement des inégalités,... Ensuite ce sera à la justice d'agir en toute indépendance. Quelques pays africains ont déjà entrepris des démarche pour punir leurs présidents voyous, la Mauritanie de Ghazwani doit elle aussi montrer sa détermination à s'engager dans un véritable changement pour le bien du peuple !

  • Marrakech (F) 01/08/2020 08:28 X

    Il faudra aussi juger Ghazwani sur sa capacité à solder le système Aziz en inculpant non seulement le principal responsable même s'il était son ami de 30 ans, mais aussi ses nombreux complices : ministres, hauts fonctionnaires, hommes affaires, dirigeant de sociétés publiques qui ont activement participé à la gabegie organisé pendant une décennie.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 30/07/2020 16:07 X

    Vous avez parfaitement raison Mr Khalil teyib de dire que le Président ghazouany est un guide et non un commerçant . Après un an d'un parcours sans faute Le Président Ghazouany a réussi à être le sauveur tant désiré de la Mauritanie. VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE ET VIVE GHAZOUANY

  • sraghaa (H) 30/07/2020 15:55 X

    Ce type est plutôt un laudateur et un flagorneur .Il a déjà fait les louanges de Yaya,de Sidi,de Ely ,de Aziz et maintenant il fait les yeux doux à Ghazouani . C'est notre girouette nationale lol qui indique la direction de l'intérêt à la place du vent . Vraiment réducteur pour la profession de politicien.

  • Marrakech (F) 30/07/2020 15:33 X

    Ce monsieur est d'accord avec le président quel qu'il soit, c'est un soutien intéressé mais peu intéressant !

  • Marrakech (F) 30/07/2020 15:32 X

    L'art de retourner sa veste !

  • Destroyer (H) 30/07/2020 14:17 X

    On verra ce que tu diras quand ce président quittera

  • habouss (H) 30/07/2020 12:32 X

    "....on votait les projets de loi, les financements mais on ne savait pas que "sous cela", il y avait les commissions"." Rien que ça! Quelle HONTE, quelle manque de dignité et d'honneur, en vous comportant comme si c'était avant même votre naissance !

  • habouss (H) 30/07/2020 12:25 X

    Tu es de ceux que ce président doit se méfier à mort, après Gaddafi, voilà un autre de tes amis qui coule à pic, ton ami Aziz est mort sur tous les plans des normes de bienséances mauritaniennes ! Comme on dit le diable est parmi nous, en train de tripoter et faire la propagande et rassembler le maximum de ses adeptes.

  • Moordog (H) 30/07/2020 10:45 X

    De la même façon qu’il avait fait les louanges d’Aziz, c’est de la même façon qu’il le jette à la poubelle comme un malpropre jamais connu, voila le vrai mauritanien et ne vous trompez jamais sur le style Khalil Ould Teyib, il est un vrai perchoir et un mouroir à la fois, je veux dire le mauritanien type de sa classe qui ne défend que ces intérêts. Demain si par chance Aziz revenait au pouvoir, il dira que Ghazouani était un dormeur qui ne se réveiller que par coup pied aux fesses et a savoir, que c’était un mauvais choix comme successeur à la tête du pays, d’ailleurs le faite de mettre au départ un marabout INERTE et qui ne parle que pour faire des erreurs politiques était une erreur, mais celui qui est là et le meilleur, voilà ce qu’il dira si un autre président Aziz ou autre venait à remplacer Ghazouani par la force, donc ce genre d’homme comme Khalil sont bon dans un pays comme le nôtre, là où le mensonge et le vol sont devenu des slogans de valeurs et d’homme courageux.

  • Marrakech (F) 30/07/2020 10:37 X

    Que cherche ce laudateur ?

  • Samba Tali (H) 30/07/2020 10:04 X

    Vraiment ces paroles mielleuses sur tout président de la république qui arrive au pouvoir doivent cesser car, personne ne les croira. Il un peu plus d'une année Le Président MOAZ était presque "divinisé" , n'avait-on pas entendu quelqu'un pris par une frénésie inexplicable réciter sur lui ce verset: الَّذِي أَطْعَمَهُم مِّن جُوعٍ وَآمَنَهُم مِّنْ خَوْفٍ? La "renardise" ( le corbeau et le renard) ne marche plus en Mauritanie. M.Ghazouani doit faire savoir que ceux qui le chantent aujourd'hui vont le trainer dans la boue. Il doit les écarter aussi rapidement que possible. A bon entendeur ,salut

  • zelimkhan2 (H) 30/07/2020 09:55 X

    Morr!!