30-07-2020 11:21 - L’ancien président accusait Tawassoul de recevoir des financements de l’extérieur (Président Tawassoul)

L’ancien président accusait Tawassoul de recevoir des financements de l’extérieur (Président Tawassoul)

Tawary - Le président du parti Tawassoul, M.Mohamed Mahmoud Ould Seyidi a dit lors de l’émission Rencontre politique sur la Télévision El Mouritaniya, que l’ancien président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz avait annoncé plus d’une fois que le parti recevait des financements de l’extérieur. En plus, il nous a taxé d'extrémistes, a-t-il dit.

Il a expliqué que leur fonctionnement est lié à l'appui financier de la part de l'Etat et des contributions des parlementaires et cadres du parti.

"Toujours dans ce contexte, il a affirmé que le parti Tawassoul avait profité lors des élections municipales et législatives de novembre 2013 du boycott de l’opposition pour recueillir les voix de leurs militants et sympathisants. Ceci dit-il, que notre parti n’a pas d’électorat", ajouta Ould Seyidi.

Le comportement orchestré par l'ancien régime à l’encontre des leaders et cadres de notre parti qui travaillaient dans le gouvernement, ne reflète pas notre faiblesse. Notre poids politique est la raison du limogeage de nos cadres et la sanction de nos amis hommes d’affaires par l'ancien pouvoir, martèle le leader de Tawassoul.

Notre poids politique sur la scène nationale s’est justifié par notre politique et le nombre de nos élus et pour deux mandats nous avons remporté successivement le rang de leader de l’Opposition démocratique (2013-2018, le maire El Hacem Ould Mohamed et 2019-2023, Brahim Ould Békaye), renchérit le président du Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD-Tawassoul).



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2245

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Marrakech (F) 01/08/2020 08:41 X

    Aziz essaye d'impliquer un maximum de personnes pour diluer sa responsabilité !

  • hi (H) 30/07/2020 16:18 X

    Il donnait une société d’assurance à sa fille en guise de cadeau d’anniversaire alors que les vrais Mauritaniens meurent de fin et de maladie.