31-07-2020 07:45 - Mauritanie: le Parlement approuve le rapport d'enquête sur les années Abdel Aziz

Mauritanie: le Parlement approuve le rapport d'enquête sur les années Abdel Aziz

RFI Afrique - Le Parlement mauritanien a approuvé ce mercredi 29 juillet le rapport de la commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'ancien président Mohamed Abdel Aziz entre 2009 et 2019.

Le régime de l’ancien président est épinglé dans ce rapport de 800 pages. La commission d'enquête parlementaire demande une enquête complémentaire pour certains faits et recommande que la justice soit saisie pour établir les responsabilités.

Mohamed Ould Abdel Aziz est cité dans des actes de malversations financières liées à l’exploitation des infrastructures portuaires entre son entourage et des sociétés étrangères de pêche industrielle. L'ancien chef de l'Etat est également mis en cause dans plusieurs autres affaires, dont la cession de biens fonciers appartenant à l’Etat.

L'enquête parlementaire l'accuse d'avoir cédé une île à un souverain étranger. La commission a pu mettre la main sur une note de l’ambassadeur du Qatar en Mauritanie datant du 12 janvier 2012, qui fait état d’une offre de cession de cet îlot situé dans le parc national du banc d'Arguin, un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette proposition, selon ladite note, a été faite par l’ancien président.

Avant la sortie de ce rapport, la commission a entendu plusieurs personnes dont d'anciens ministres. La plupart ont affirmé avoir reçu des instructions de Mohamed Ould Abdel Aziz. Seule une haute cour de justice est habilitée à juger un chef de l'Etat en Mauritanie. La loi rehabilitant de cette cour spéciale a été adoptée par les députés lundi.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 5
Lus : 2306

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Marrakech (F) 01/08/2020 10:51 X

    Il faut aussi effacer les délires mégalomanes d'Aziz et réhabiliter l'ancien drapeau et le précédent hymne national !

  • Marrakech (F) 01/08/2020 08:11 X

    Le gouvernement et la haute administration de l'actuel président comportent des personnages qui ont été d'actifs complices de la gabegie organisée par Aziz pendant une décennie, Ghazwani va t-il les maintenir à leur poste ? ? ?

  • Marrakech (F) 01/08/2020 08:02 X

    Certains ministres et responsables actuellement en poste ont activement participé au siphonage des ressources publiques et en ont largement profité. Aziz était le donneur d'ordre mais il a trouvé des complices pour les exécuter, seul, il n'aurait pu rien faire ! ! !

  • Marrakech (F) 01/08/2020 07:53 X

    Aziz est certes coupable mais il n'a pas agi seul, certains ministres et responsables encore en poste actuellement ont activement participé à la gabegie organisée par Aziz pendant 11 ans !

  • MATROUCHA (H) 31/07/2020 08:38 X

    Si ce que dit le rapport est juste alors le mode-opératoire de Aziz est vraiment stupide et idiot : Dire au PM ce qu'il veut et celui-ci instruit les ministres qui se précipitent à s'executer quitte à mettre en place une nouvelle législation. Quelle étroitesse d'esprit ! Et ce larbin de PM comment peut il se regarder en face ? C'est minable de la part d'un Docteur soi-disant intellect. Quelle bande de malfrats, ce ceci se révèle vrai!