01-08-2020 11:20 - Le ministre de la justice : « il y a une volonté politique de prendre en compte le rapport de la commission d’enquête parlementaire »

Le ministre de la justice : « il y a une volonté politique de prendre en compte le rapport de la commission d’enquête parlementaire »

Saharamédias - Le ministre de la justice, Haimoud O. Ramdane, lors du point de presse hebdomadaire du gouvernement à l’issue des travaux du conseil des ministres, a réaffirmé une volonté politique doublée d’une volonté judiciaire, de prendre en compte le rapport final de la commission d’enquête parlementaire sur les présomptions de corruption au cours de la dernière décennie.

Le parlement mauritanien avait transmis le rapport de la commission au ministre de la justice avec une recommandation de transmettre un certain nombre de dossiers évoqués dans ce rapport aux juridictions spécialisées.

Le ministre a notamment déclaré que « les choses sont claires, la volonté politique existe et elle sera accompagnée et appuyée par une volonté judicaire ».

Il a réaffirmé que les mesures suivront leur cours conformément à la loi ajoutant que les autorités judiciaires auront la possibilité d’adresser les accusations aux personnes susceptibles de l’être, étant entendu que celles-ci auront le droit de se défendre.

Le ministre a tenu à réaffirmer la séparation du pouvoir judicaire par rapport au pouvoir politique, le pouvoir judiciaire « ayant ses lois objectives et ses mesures claires et connues d’avance ».

Le ministre de la justice n’a pas précisé la date à laquelle ces dossiers seront transmis aux autorités judiciaires ni celles qui auront la charge d’effectuer les enquêtes à propos des suspicions de corruption contenues dans le rapport de la commission d’enquête parlementaire.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 909

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Marrakech (F) 01/08/2020 11:43 X

    Attendons la suite ...