06-08-2020 00:00 - Mauritanie : la reconnaissance des FPC et du RAG refait surface

Mauritanie : la reconnaissance des FPC et du RAG refait surface

Kassataya - La reconnaissance des FPC Forces pour le changement ex-FLAM et le RAG de l’IRA-Mauritanie était à l’ordre du jour cette fin de semaine au lendemain du premier anniversaire du régime de Ould Ghazouani. Un forum de l’opposition mauritanienne à l’initiative du parti islamiste TAWASSOUL.

L’occasion est bien choisie la fin d’une première année du quinquennat de Ould Ghazouani. Un anniversaire passé inaperçu par le parti de la majorité UPR dont le regard était tourné vers les secousses politiques que pourrait engendré le rapport de la commission d’enquête parlementaire entre les mains de la justice. L’opposition a conscience que ce document marque un tournant dans l’histoire du pays.

Au-delà c’est une opportunité pour le président mauritanien de poursuivre son ouverture politique et d’engager un dialogue inclusif. C’est dans cette perspective que le forum organisé cette fin de semaine à Nouakchott par la première force de l’opposition TAWASSOUL exige la reconnaissance des FPC et du RAG.

Le parti dirigé par Samba Thiam attend depuis 2013 son récépissé alors que sa popularité dépasse les frontières mauritaniennes et que son ancrage dans la société mauritanienne n’est plus à démontrer.

L’ancien prisonnier de Oualata vient recevoir avec le président de l’AJD-MR le premier prix de la reconnaissance par ses compatriotes. Une distinction qui honore son combat contre le racisme d’Etat depuis 1960.

De même le RAG a une représentation populaire qui fait du leader haratine Ould Abeid le plus célèbre en Mauritanie et dans le monde grâce à ses prix internationaux pour son combat contre l’esclavage. L’initiative du deuxième parti du pays d’organiser un forum s’inscrit dans une démarche de renforcer la démocratie et l’unité nationale.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1952

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Bertrand (H) 06/08/2020 11:35 X

    Si le gouvernement décide de reconnaître des partis ethniques, communautaire et raciste, il aura ouvert la voie à la disparition et à la partition de la Mauritanie. Il devra aussi autoriser des partis politique avec des chauviniste et raciste maures. il doit bien en exister, même si religion et pudeur les en empêchent. mais toute patience à des limites, et il y aurait surement des incendiaires du coté maure ou arabe blancs. ces derniers demanderont sans doute une fusion avec le Sahara, les touareg du Mali, avec l'Algérie et le Maroc pour se protéger contre la démographie galopante sur la quelles des populations dont beaucoup de naturalisés illégaux misent avec l'appui de certains groupuscules dans les pays voisins. Il faut être juste et sévir contre le racisme, car si la mauvaise parole est libérée, les mauvais agissement suivront.

  • nabuchodonosor (H) 06/08/2020 01:04 X

    Ce ne sera que justice. Ce deux poids deux mesures doit cesser. Ces deux partis politiques doivent être reconnus officiellement. C'est un minimum. Un droit élementaire