05-08-2020 15:10 - La mairie de Cuarte de Huerva aide les femmes de M’Botto

La mairie de Cuarte de Huerva aide les femmes de M’Botto

Le Calame - Le groupement des femmes du village de M’Botto, commune Niabina/Garalol vient de bénéficier d’un financement de Cuarte de Huerva, une mairie espagnole, grâce au partenariat entre la Coopérative Dental M’Botto et l’Association Fulbé Aragon. D’un montant de 121.786,91 MRU, cet appui a permis d’acquérir un moulin à grain et une décortiqueuse de riz.

Installés en pleine période de récolte de riz, ces équipements vont contribuer à alléger les tâches ménagères des femmes de ce village peuplé de plus de 4000 habitants, mais aussi des villages voisins, notamment Thilla, Ali Baidy, Liliya, Thiéguelel, Sorimalé, situés tous à un rayon de moins de 4 km.

Les femmes étaient obligées, en périodes des moissons des périmètres rizicoles et des champs de mil, de se déplacer jusqu’à Bababé (15 km) voire Kaédi (45km) et Boghé (65Km) pour effectuer leurs corvées.

C’est dire que cet appui de la commune de Cuarte de Huerva et de l’Association Fulbe va permettre de libérer les énergies de ces braves femmes au profit d’autres activités génératrices de revenus.

Au cours de la réception des équipements, le président de la Coopérative Dental M’Botto, Mamadou Samba Ly et la présidente du groupement des femmes, Mangane Aminata Oumar ont remercié chaleureusement la mairie de Cuarte de Huerva, l’Association Fulbe et les ressortissants du village vivant en Espagne, à l’origine du projet.

Ils ont pris l’engagement de faire bon usage de ces machines qui vont soulager les tâches ménagères des femmes mais aussi de générer quelques revenus au groupement féminin qui attend l’extension de son périmètre maraîcher.

A cet effet, un comité de gestion a été mis en place et des opérateurs des machines désignés. Une évaluation périodique sera effectuée par la Coopérative Dental afin d’améliorer les performances des équipements.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1966

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Baalel (H) 06/08/2020 07:07 X

    C'est une assistance exceptionnelle pour ces femmes et cette communauté travailleuse qui sont dans le besoin tout en espérant que ces dernières avec l'appui des hommes feront bon usage de ce matériel aussi important. Les femmes de ces villages enclavés meritent beaucoup d'attentions de la part de nos autorités publiques,privées et voir des ongs de ce type comme ce partenaire espagnol.