05-08-2020 20:40 - Le parquet général déclare avoir reçu le rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire

Le parquet général déclare avoir reçu le rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire

AMI - Le parquet général a déclaré que son pôle en charge de la lutte contre la gabegie à Nouakchott-Ouest a reçu, mercredi, le dossier de l’enquête parlementaire, transmis par l’Assemblée nationale.

Le parquet a précisé, dans un communiqué parvenu à l’AMI, que le pôle va entamer les procédures de recherches préliminaires et qu’il fera preuve de la rigueur et du sérieux requis, conformément aux lois en vigueur.

Voici le texte du parquet dans son intégralité :

"Le pôle du parquet général en charge de la lutte contre la gabegie dans la wilaya de Nouakchott-Ouest a reçu, mercredi 5 août 2020, le dossier d’enquête parlementaire, transmis par l’Assemblée nationale.

Au moment où le pôle de lutte contre la gabegie entamera les recherches préliminaires avec la rigueur et le sérieux requis, conformément aux lois en vigueur, le parquet général annonce à l’opinion nationale ce qui suit :

-Les procédures de recherches et d’investigations seront réalisées de manière neutre et impartiale, et en conformité avec les règles procédurales décidées judiciairement, tout en observant le temps nécessaire qu’exige ce genre d’investigations.

- Toute personne reconnue coupable de faits criminels après enquête sera poursuivie et traduite devant le tribunal compétent pour recevoir la sanction appropriée, dans le cadre d'un procès équitable garantissant le respect des droits de la défense.

- Que l'autorité judiciaire seule est compétente pour déterminer la description juridique des faits et les implications juridiques qui en découlent."





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2372

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • nabuchodonosor (H) 06/08/2020 01:10 X

    Nous éspérons une enquete apolitique qui respecte la présomption d'innocence et évite les réglements de compte. La justice dans notre pays a toujours été instrumentalisé par le pouvoir exécutif d'une part et par les accointances tribales, éthniques et parfois mafieuses. C'est l'occasion pour nos magistrats de tourner cette page douloureuse et faire preuve de responsabilité. Les coupables doivent payer et les innocents lavés de tout soupçon. L'histoire avec en grand H est à leur rencontre.

  • mdmdlemine (H) 05/08/2020 22:19 X

    Jusque là c'est parfait mais l'expérience d'un pouvoir judiciaire à désirer, la suite laisse planer le doute puisque le système judiciaire mauritanien était gangrené par le subjectivisme qu'une cure d'une année sous Ghazouani ne suffit pas pour le rendre performant Il faut des juges incorruptibles et patriotiques situés au dessus de tout reglement de compte pour mener à bien ces patates chaudes desquelles s'est debarassée la CEP, le parlement, la cour suuprême C'est réellement un exercice périlleux qui peut faire tomber tout le gigantesque travail abattu par la CEP si ces enquetes ne sont pas affinées et dirigées d'une main de professionnel

  • lass77 (H) 05/08/2020 21:02 X

    Qu'on respecte les regles procédurales, cela ne veut pas dire ne pas faire de justice. Je crains un écran de fumée tout ça. Qui compose ce parquet général prétendûment competent contre la gabegie or ce pays est dépouillé tous les jours par ces hauts fonctionnaires, ministres, Generaux etc... Ce parquet s'il est veridique doit se saisir de tous ces détournements des deniers publics et le gaspillage des richesses mauritaniennes qui ne profitent pas au peuple Mauritanien. C'est étouffant.