12-08-2020 15:10 - Mauritanie: des proches d’Abdel Aziz adherent à un parti qui a été dissous mais…

Mauritanie: des proches d’Abdel Aziz adherent à un parti qui a été dissous mais…

Senalioune - Selon Alakhbar, des proches de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz ont redonné vie au Parti unioniste social-démocrate, après des années d’isolement dans l’un des districts de la wilaya d’Arafat, et après avoir été dissous par le ministère de l’Intérieur, mais annulé par la Cour Suprême.

Deux anciens ministres de la précédente administration Sidina Ali O. Mohamed Khouna et Isselkou O. Ahmed Izidbih, ont pris la direction du parti après une conférence que le fondateur du parti, Mahfouz Ould Ezzizi, a déclaré avoir tenue la semaine dernière.

Plusieurs personnalités de l’upr se retirent du Parti pour adhérer à ce parti à vocation baathiste. Selon le fondateur du parti, Seyidna Ali O. Mohamed Khouna a été élu secrétaire général du parti qui est le poste le plus important et Isselkou O. Ahmed Izidbih comme secrétaire général adjoint.

Le Parti unioniste avait été victime d’une décision rendue par le ministère de l’Intérieur début mars 2019, qui prévoit la dissolution de 76 partis politiques, en application de la loi.

Les responsables du Parti unioniste social-démocrate ont refusé de se soumettre à la décision de dissolution rendue par le ministère de l’Intérieur et ont fait appel à la cour suprême. Ce dernier a jugé en leur faveur en novembre dernier.

Ces derniers jours, le parti a été témoin d’activité sans précédente. Le parti a déménagé d’Arafat à un immeuble de plusieurs étages, au centre de la ville de Nouakchott.

L’hypothèse de personnalités proches de l’ancien président d’adhérer ce parti prépare Mohamed ould Abdel Aziz à le diriger. Le nouveau secrétaire général du parti est la dernière personne que l’ancien président avait choisi pour diriger l’upr avant de le perdre pour le camp de Ghazouani.

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz avait déclaré à plusieurs reprises qu’il avait l’intention de revenir à la politique après avoir quitté le gouvernement.

Il s’est également exprimé lors d’une conférence de presse tenue dans la nuit de la conclusion de la campagne présidentielle de 2019 qu’il continuera à suivre ce qui se passe dans le pays et interviendra lorsqu’il le jugera nécessaire.

Par Moustapha Sidiya



LIRE AUSSI Mauritanie: rentrée politique de l’ancien président



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Senalioune
Commentaires : 4
Lus : 4062

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • almoudo3 (H) 13/08/2020 16:49 X

    Il faut jetter ce grand Bandit dans la prison de Walata avant qu il soit trop tard. Il est entrain de semer la zizani et la division. Monsieur le president Gazwani s il te plait les mauritaniens ne suivent rien de conviction, ils sont motives par des interets personnelles, et si Aziz commence a distribuer de l argent, tout le monde va envers lui, a commencer meme par les deputes qui ont menager ce dossier de corruption. En Mauritanaie on doit agir vite. Ce Grand Bandit est capable de financer les terroristes pour destabiliser ce pays car il ne peut pas digerer son isolement. Il faut agir vite avant meme que tu regrettes Monsieur le President.

  • Ahmedatar (H) 12/08/2020 16:41 X

    KANAWAL tu seras beaucoup plus surpris de la fin réservée à cet horrible ex président. Le fatwa de médina Baye Niass ne fait que poursuivre sa mission. Il finira par être ce qui l attend.

  • samboy (H) 12/08/2020 16:35 X

    pour quoi ce type est encore en liberté? Ghazwani a peur de l’arrêter, (***) ce boy sénégalais doit être en prison en attendant son procès.

  • KANAWAL (H) 12/08/2020 15:30 X

    AZIZ ta place est la prison de OUALATA et non le centre ville. Dorénavant, le centre ville est réservé aux hommes et femmes honnêtes de ce pays donc case toi si tu n'e l'es pas. Nous avons tous été surpris par le goudron qui mène chez toi en plein désert, par les marchés construits pour ta femelle avec nos biens, les écoles où apprenaient nos enfants que tu as transformé en argent liquide pour ton bien être pour ne citer que ça. AZIZ à ta place je me suicide en voyant les demandeurs de charité aux feux de stop. AZIZ SOUBHANALLAH.