12-08-2020 15:51 - Les juteux contrats électriques attribués en fin de règne d’Aziz sont annulés

Les juteux contrats électriques attribués en fin de règne d’Aziz sont annulés

Mauriweb - Le fait n’a pas eu droit à la une des journaux mais les gros contrats électriques attribués en fin de l’ère Mohamed Ould Abdel Aziz ont été annulés.

Il s’agit du contrat de conception de fourniture et de montage d’une ligne de 225 kV et de la réalisation de postes associés à Beni Nagi ; de la réalisation des postes associés électriques entre Nouakchott et Zouerate et du marché électrique Nouakchott-Keur Macene.

Le contrat de conception de fourniture et de montage d’une ligne de 225 kV et de la réalisation de postes associés à Beni Nagi est le lot principal du projet d’interconnexion électrique Nouakchott-Tobene (Sénégal).

D’un montant d’un peu plus de 16 milliards d’ouguiyas il avait été attribué le 25 juillet 2019 à l’indien Kalpataru au terme d’une procédure d’attribution de plus accélérées.

Le projet électrique Nouakchott-Keur Macène d’un montant de 16,3 milliards d’ouguiyas dont la première pierre a été posée par Mohamed Ould Abdel Aziz le 23 juillet a été lui aussi attribué à Kalpataru, mais de gré à gré cette fois-ci.

La réalisation des postes associés - lot 2 du projet électrique Nouakchott-Akjoujt-Atar-Zouerate - quant à elle avait été adjugée au consortium chinois Sinotec/Guangxi pour un montant de 24,7 millions $ en avril 2019.

Le consortium avait gagné aussi le lot principal du projet en question à savoir la réalisation de lignes de haute tension allant de la centrale duale de Nouakchott à Zouerate en passant par Akjoujt et Atar pour un montant de 128 millions $.

Ces sociétés qui se retrouvent évincées de leurs contrats électriques avaient le même représentant en l’occurrence Mohamed Ould M’Sabou contre qui pèsent des soupçons de corruption. L’intéressé serait actuellement placé sous contrôle judiciaire.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 4079

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)