01-09-2020 09:25 - Biram Dah Abeid dément les propos qui lui sont attribués au sujet de la candidature du Président de la République

Biram Dah Abeid dément les propos qui lui sont attribués au sujet de la candidature du Président de la République

AMI - Le député Biram Dah Abeïd s’est dit surpris par la publication d'informations erronées selon lesquelles il avait caché aux médias le contenu de ses entretiens avec le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, surtout à propos de la volonté du président de la République pour un deuxième mandat.

Il a ajouté que la nouvelle, largement diffusée, précise qu’il a été l’objet de sévères menaces et de manquement de la part du président de la République. «Tout cela est dénué de tout fondement ».

M. Abeïd a précisé, dans un communiqué parvenu à l’AMI, que son entretien avec le Président de la République était focalisé sur les sujets publiés par les médias publics, indépendants et la presse internationale et avait trait aux attentes de tous les citoyens comme la fin de toute injustice, le renforcement de la démocratie, les libertés, la séparation des pouvoirs, l'indépendance de la justice et l'indépendance du pouvoir législatif.

« Le président de la République m’a assuré qu'il est déterminé dans la lutte contre la pauvreté, le chômage et la corruption ».

Il a ajouté que le président de la République a clairement indiqué qu'il s’oppose à l'abus de pouvoir, au vol, à l'exclusion et à la confrontation de l'opposition, indiquant que cette dernière dispose d'un espace reconnu par le système démocratique.

« Au cours de l’entretien, le Président de la République a insisté sur l’intransigeance face au détournement des deniers publics, à l’atteinte aux droits de l’Homme et à l’unité nationale, affirmant que toutes ces questions seront traitées avec minutie et que la porte est largement ouverte à tous ».

Le député Abdeïd a enfin déclaré qu’après investigations, il apparait clairement que l’auteur de ces allégations a été soudoyé par des parties bien connues. « Le journaliste qui m’a interviewé a dénaturé mes propos en contrepartie d’une corruption financière d’une partie bien connue dont les intentions sont inavouées ».





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 2320

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Nyass Saidou Nouakchott (H) 01/09/2020 17:00 X

    Biram est devenue la bête noire de haratine .

  • leguignolm (H) 01/09/2020 12:33 X

    Et il faut que ces gens comprennent qu’il n’ait dit tout ce qu’on a dit à la présidence que le peuple aussi doit savoir à l’immédiat . « Pourquoi on dit un secret d’état » !

  • leguignolm (H) 01/09/2020 12:16 X

    Cette élection présidentielle, tout le monde sait la victoire on l’a arraché par les trompes des chars de combat et la façon dont Ghazouani a pris, il fallait, s’est pour sauver le pays. Puisqu’il savait son parrain « de phacochère » avait tendu un piège au peuple dont ce peuple n’avait rein compris. Il cherchait une révolte ou une contestation de la rue contre cette victoire, un chaos général pour profiter de la situation et reprendre le pouvoir. La façon dont est passé cette élection, cette garde de sens froid y compris son dauphin et les candidats d’oppositions, ce parrain phacochère ne voulait pas çà. Et le traitre revient dans sa conférence de presse dire : « la présidence, qu’il n’en veut pas, il ne veut pas la présidence). Oui après avoir reconnu qu’il a tout perdu même l’espoir qui resté comme dernier recours ! Ghazouani a volé cette victoire pour sauver le pays ! Et çà, on n’en parlera après ! Et qu’est ce qu’il nous dit que Ghazouani n’avait pas affirmé à Biram que la victoire c’est ta victoire mais il fallait que ceci passe ainsi pour sauver la Mauritanie d’un bain de sang. Il sait très bien la limite de la volonté de son parrain de phacochère !

  • Oumar EL HAJ (H) 01/09/2020 12:02 X

    Le Président doit interroger son Ministre des Finance sur le contrat de gré à gré en toute opacité qui choisissait les bons avocats et laissait les mauvais sur la base des relations personnelles et des recommandations. Le gouvernement en dépit de la réaction des avocats qui se sont sentis lésés et de l'opinion publique reste très discret comme par le passé. La consigne des dictatures modernes : "Ne répondez pas, restez fermes, laissez les crier, les jours auront raisons d'eux"

  • nemahaidara (H) 01/09/2020 11:22 X

    Biram , où vas -tu ? De l'apartheid( Bruxelles) au président ouvert (Nouakchott) !!!

  • hamaodo (H) 01/09/2020 10:13 X

    birame ne soit pas naif et idiot;tu connais la mentalité des tes cousins maures;désinformation intoxication mensonges et (***);