06-09-2020 16:33 - Ancien député : Nous estimons que la constitution a été violée pour déformer l’image d’Ould Abdel Aziz

Ancien député : Nous estimons que la constitution a été violée pour déformer l’image d’Ould Abdel Aziz

Adrar Info - L’ancien parlementaire, Moustapha Ould Abdel Aziz, a appelé le gouvernement mauritanien et les agences de sécurité à reconsidérer les mesures actuellement prises contre l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, à cesser de cibler sa parenté et à traiter la population du pays sur la base de la justice et de la loi.

Moustapha Ould Abdel Aziz a déclaré, dans un discours adressé à une foule rassemblée pour la circonstance, jeudi soir 3 septembre 2020, dans la Wilaya de Nouakchott Ouest, qu’ils (lui et l’assistance) aspirent à un état de justice, de droit et d’institutions.

Mais, dans le même temps, ils rejettent le ciblage, la violation de la constitution et l’exploitation de la puissance publique pour envoyer des messages d’extrême gravité ou risque (غاية فى الخطورة ) à l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz et ses proches collaborateurs.

Le parlementaire s’est adressé à l’auditoire, disant que la question du respect de la séparation des pouvoirs est un sujet de rire. Ajoutant, je viens du Parlement et je réalise ce qui se passe dans les coulisses.

Personne là-bas ne peut corriger une erreur de quelque nature, venant du gouvernement, sans l’aval de ce dernier.

Quiconque veut convaincre le peuple de la valeur des institutions et du respect de la loi,qu’il respecte la constitution et les règles adéquates de traitement des questions aussi épineuses que celle en cours.

Moustapha Ould Abdel Aziz a poursuivi :

«Avant d’arrêter l’ancien président et les commerçants, les services de sécurité auraient du prouver que le gouvernement (d’antan) avait mal géré, que ses membres ont violé les lois et que les intérêts du peuple ont été altérés. Plutôt que sauter sur des dirigeants et d’arrêter le président et son gendre. Celui qui détient le dossier (enquête en cours) c’est qui est ciblé. L’enquête n’a donc pas prêté attention aux sources qu’exigent les procédures en matière de traitement de tel dossier ou autres. »

Moustapha Ould Abdel Aziz a conclu en disant :

«Nous voulons dire au président, que nous avons été lésés, ciblés, blessés et soumis à des crimes sans procès. Que l’État exploite maintenant tout son appareil, pour nous cibler sans justification. Nous recherchons la paix et le respect, et nous espérons que le ciblage en cours, depuis des mois cessera. L’emprisonnement de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz ne changera rien à la réalité et cela ne nuira pas à l’image qu’il s’est peinte parmi le peuple au travers de ses réalisations. Tous les présidents mauritaniens sont entrés et sortis des prisons. Ils sont libres. »

Source : http://zahraa.mr/node/24801

Traduit par adrar.info





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2561

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • citoyendupays (H) 07/09/2020 11:35 X

    Aziz merite la pendaison

  • mdmdlemine (H) 06/09/2020 18:31 X

    je ne suis guère surpris par la combativité et le sang revolutionnaire même déplacé de Moustapha, puisque c'est le frère de feu Tijani qui a lutté pour la liberté et l'Etat de droit sous la magistère de Taya au point d'être arrêté et torturé par la police voire même d'être taxé de fou Son accident tragique sur la route du port mérite de faire l'objet d'une enquête pour s'assurer s'il n'a pas été provoqué par des mains invisibles Je soutiens Moustapha qui doit toutefois admettre les erreurs grossières et imparadonnables commises par Aziz et qui ne doivent être inscrit dans le cadre parentel mais plutôt de national et du droit du peuple à recuperer ses biens confisqués et volés depuis une decennie

  • Salem Vall (H) 06/09/2020 18:04 X

    Il n’y a pas pas pire ennemi pour Ould Abdel Aziz que Ould Abdel Aziz lui même et son petit clan. Vous devez assumer vos dégâts. Vous avez oublié votre grade à la gendarmerie et ce que Ould Abdel Aziz avait fait de vous au détriment des dignitaires de votre région?

  • chos (H) 06/09/2020 17:08 X

    Au liau d’inciter au pillage je demande à la presse respectueuse et nos cadres d’engager cette année parallélement au Gouvernement le systéme Edu Cerveaux Oasis gratuit réducteur du cursus, garant du Bac à 16 ans et Master à 20 ans cela pour combattre le convid, le racisme, l’ignorance, la pauvreté et propulser la croissance, . cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr