14-09-2020 12:19 - Ibrahima Moctar Sarr, président de l’AJD/MR : « L’exclusion n’a pas d’issue » en Mauritanie

Ibrahima Moctar Sarr, président de l’AJD/MR : « L’exclusion n’a pas d’issue » en Mauritanie

Samedi soir, le président de l’AJD/MR a passé au crible les enjeux de la situation politique en Mauritanie notamment en ce qui concerne la question de la cohabitation entre les différentes communautés du pays.

« L’exclusion n’a pas d’issue », a martelé Ibrahima Moctar Sarr, président de l’AJD/MR et ancien prisonnier de la prison de Oualata, à l’Est du pays, sous la dictature du président Maouiya Ould Sid’Ahmed Taya.

M. Sarr, ancien député à l’Assemblée nationale mauritanienne, a fait cette déclaration lors d’une soirée d’hommage qui lui a été rendu par les jeunes militants de l’AJD/MR et des FPC, aux côtés de Samba Thiam, président des FPC, lui aussi, ex-bagnard de la prison de Oualata.

« Le combat est toujours là, il n’est pas terminé », a-t-il lancé aux jeunes militants des FPC et de l’AJD/MR.

« Notre combat d’aujourd’hui, c’est de rechercher dans toutes les communautés des gens qui sont convaincus que cette Mauritanie-là doit rester unie pour préparer l’avènement d’une Mauritanie démocratique, unitaire et égalitaire. Cette Mauritanie ne peut exister que par la reconnaissance de tout le monde », a encore affirmé le président de l’AJD/MR.

En Juillet, un regroupement d’hommes et de femmes apolitiques baptisé « Initiative Citoyenne », a initié un Prix de Reconnaissance pour magnifier le sens de l’engagement désintéressé, de l’abnégation et de la constance dans notre pays.

Cette reconnaissance est destinée à consacrer des hommes et femmes, de leur vivant, pour leur quête inlassable de l’unité nationale et une plus grande justice pour tous les enfants de la Mauritanie.

Ce samedi soir, les militants d’AJD/MR et des FPC fêtaient ces prix.

Par La rédaction de Cridem



Commentaires : 12
Lus : 2951

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (12)

  • Esprit Critique (H) 17/09/2020 10:55 X

    Bertrand (H) (***) cela se passe de commentaire. effectivement on est pas du même genre.

  • Bertrand (H) 16/09/2020 23:15 X

    Je n’ai pas compris le commentaire d’ESPRIT CRIQUET.peut etre une différence de genres.

  • tokossel2222 (F) 15/09/2020 13:39 X

    Berterand tu as raté ta cible, s'il faut juger, il faut juger les militaires qui ont tué dans les camps d'inal, jereida en un mot dans tous les coins du pays et les militaires (***) qui étaient au bord du fleuve pendant les années de braises qui ont tué et violées les jeunes filles.

  • Esprit Critique (H) 15/09/2020 10:30 X

    Bertrand (H) Ce que tu dis est une pure foutaise!!!avec ton raisonnement decousu et ton francais approximatif prouvent que tu es un ignorant.Car cet homme est beaucoup plus sage et plus cultiver que tu crois.Il a beaucoup de valeur et cet un grand homme qui inspire beaucoup de generation

  • Bertrand (H) 14/09/2020 22:55 X

    Le discours est communautaire donc raciste. Il doit être interdit parce qu’il prône la division des mauritaniens sur la base de la couleur de la peau et de l’origine social. Ce genre de discours doit être fermement interdit et ses tenants juges et interdits de se présenter pour des postes électifs. Il se nourrissent de l’ignorance et de la misère du peuple et de leurs communautés en particulier

  • lass77 (H) 14/09/2020 21:15 X

    Discours d'espoir qui doit toucher et ouvrir les yeux et le cœur des partisans d'une Mauritanie exclusive à ciel ouvert qui n'a pas d'avenir. Ceux-là doivent penser quelle Mauritanie doit être laissée aux futures generations. C'est le sens de ce discours n'en déplaise aux hypocrites et aux aveugles.

  • habouss (H) 14/09/2020 20:38 X

    Mais le prix c'est la vigilance et chercher à réunir toujours le plus grand nombre. Les extrêmes de tout bord de notre religion du juste milieu. Cela doit être compris de tous !

  • Aboulamine (H) 14/09/2020 15:35 X

    Discours honnete et pertinent à diffuser largement !

  • mystere1 (F) 14/09/2020 14:41 X

    Analyse pertinemment sensée d'une vérité absolue, et la preuve vivante, en est qu'il faut regarder seulement nos voisins africains, qui ont connu le chaos des guerres civiles, qu'Allah nous en Préserve, mais, ils ont payé les conséquences douloureuses de ces malheurs, dont seuls, les 1ers responsables fautifs, sont leurs dirigeants ! et notre pays, en connait silencieusement les affres malheureuses de l'exclusion, dont Sarr, est témoin de sa génération, en tant qu'un doyen, il en sait longuement l'enfer vécu avec ses compères victimes, bravo très belle sortie comme d'habitude, de vérités crues ! bravo.

  • PATACOUR (H) 14/09/2020 13:25 X

    Nous avons la vision pour ce grand homme qui a consacre beaucoup d’années pour notre devenir.Nous le soutenons et continuerons à le soutenir.

  • pyranha (H) 14/09/2020 13:10 X

    Chenguetien,ton avis est est absolument motivé,juste et honnête. En effet bien des gens arrivent difficilement à comprendre cet homme.et nous halpoulaar nous ne comprenons la valeur d'un des nôtres que lorsqu'il disparaît. Mais cet homme et son compatriote Samba Thiam ont consenti bien des sacrifices qu'aucun noir ne peut ici en Rim ne peut égaler. Nous leur souhaitons santé, longévité... Ce volet lié aux valeurs de ces deux hommes est long à évoquer ici'

  • Chenguitien 2019 (H) 14/09/2020 12:31 X

    Vraiment j'aime beaucoup cet homme et sa sagesse