14-09-2020 15:51 - Les militants d’AJD/MR et des FPC organisent une fête à l’honneur d’IMS et Samba Thiam [Photoreportage]

Les militants d’AJD/MR et des FPC organisent une fête à l’honneur d’IMS et Samba Thiam [Photoreportage]

Les militants d’AJD/MR et des FPC ont organisé samedi 12 Septembre une fête à l’honneur d’Ibrahima Moctar Sarr et de Samba Thiam, anciens prisonniers de la prison de Oualata, dans l’Est du pays.

Amis, parents, politiques, sympathisants ou militants ont enrichi la soirée en témoignages, confidences et anecdotes. De Dia Alassane, président de la CVE/VR, en passant par Sawdatou Wane, député à l’assemblée nationale ou encore Mohamed Dellahi, président de l’Union pour la Cohésion Nationale (UCN)…tous ont insisté sur leur apport au combat de la liberté, à l’éveil des consciences et à l’avancée de la démocratie et de l’Etat de droit en Mauritanie au péril de leur vie et loin de leurs familles.

Dans un mot, Samba Thiam a félicité le comité d’organisation de cette soirée non sans rappeler à la jeunesse des FPC et de l’AJD/MR leur devoir de continuer leur combat.

« Un seul message à passer : la jeunesse, doit se mobiliser, car ce combat que nous menons est d’abord et avant tout le sien. Il s’agit de son devenir… Il y a besoin d’un engagement de chaque jeune qui devra se faire plus déterminé, plus fort, et multisectoriel », a dit M. Thiam.

Fara Ba, ex-prisonnier de la prison de Oualata, a livré un poignant témoignage sur Ibrahima Moctar Sarr et Samba Thiam, compagnons de lutte qui ont partagé la même cellule dans la prison de Oualata.

« Ces gens-là, c’est des revenants. C’est des vaincus de la vie. Ils sont là, ils continuent le combat. En prison, ces deux hommes ont été remarquables. Ils veillaient à ce que tout le monde garde le moral, ils défendaient les prisonniers. Ils parlaient. Ça c’est un engagement malgré qu’on avait peur parce qu’on avait peur. Ce sont des gens qui se sont battus avec dignité. En prison, ils étaient enchainés ensemble, maintenant, ils sont ensemble également. Donc, leurs sorts sont liés pour le combat pour la liberté, combat pour la démocratie, combat pour qu’il y’ait un Etat de droit. Il faut les féliciter, il faut les encenser… », a rappelé Fara Ba.

L'histoire de Fara Ba ainsi que les anciens prisonniers politiques, négro-mauritaniens, qui avaient connu l’enfermement dans l’ancien fort colonial de Oualata, a été racontée dans « Le Cercle des noyés » du belge Pierre-Yves Vandeweerd qui a remporté plusieurs prix.

En Juillet, un regroupement d’hommes et de femmes apolitiques baptisé « Initiative Citoyenne », a initié un Prix de Reconnaissance pour magnifier le sens de l’engagement désintéressé, de l’abnégation et de la constance dans notre pays.

Cette reconnaissance est destinée à consacrer des hommes et femmes, de leur vivant, pour leur quête inlassable de l’unité nationale et une plus grande justice pour tous les enfants de la Mauritanie.

Ce samedi soir, les militants d’AJD/MR et des FPC fêtaient ces prix.

Par La rédaction de Cridem

----


Avec Cridem, comme si vous y étiez...


















































Commentaires : 8
Lus : 3343

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • Esprit Critique (H) 18/09/2020 23:50 X

    C'est bizarre ou est passe @medabdul.L'homme qui n'aime pas voir les publication des negro-mauritaniens. Ou est passe l'idiot de@bennan le raciste qui n'aime pas les noirs. @medabdul et @benan vous est ou!!!!!!!!!!!!!!!Hahahahahaha!!!!!!!!!

  • Noha24 (H) 17/09/2020 10:02 X

    Salam aleykoum, Nous ne sommes pas vraiment unis dans ce petit pays

  • babasy (H) 16/09/2020 19:59 X

    Ngayde lol le ridicule ne tue pas, pourtant Baba SY n` a jamais été reçu par le président Aziz, le président de L`UPR, ramené en Mauritanie des USA par le général Aziz sous la protection de la DGSN du général ould Meguett pour casser le mouvement des FLAM. Ou des enveloppes remplis de millions de CFA et des passeports pour des personnes qui étaient des non grata du système jadis Beïdane. De même Baba SY n'a jamais été de la majorité présidentielle du général Aziz et prendre comme Alibi l`assassinat de feu lamine Mangane pour fuir et dire que le général Aziz WANNA PASSO LOL. De même Baba SY n'a pas détourné les millions des FLAM et ni ceux de L`AJD/MR. Je rappelle aussi que Baba SY n'a pas casser les FLAM en mille morceaux, TPMN…. Qui a fait une campagne sans merci à l'encontre de IMS en 2007 et 2009 l'accusant d`être le candidat du général Aziz ?? Donc mon cher NGAYDE moi BABA SY je suis jaloux des hommes comme feu : MURTUDO, SAIDOU KANE, HABIB OULD MAHFOUD, DJIGO TAPSSIROU, BA, SY, SARR, KEBE ABLAYE HACHIM ETC... En conclusion c`est pas BABA SY qui a été convoque chez Thierno Bal et devant plus de 30 dignitaires religieux après plus de 30 ans ‘’ d`exil ‘’ pour demander pardon à Ibrahima Moctar Sarr et faire la réconciliation hhhhh. Le reste je le garde pour l`histoire inchaallah ….

  • ngaynde (H) 15/09/2020 22:04 X

    babasy, si c etait l'un des agents de renseignement qui avait recu ses prix, tu serais entrain de danser. Jalousie , jalousie, le chien aboie la cravane passe.

  • PATACOUR (H) 15/09/2020 10:40 X

    Deux grands combattants pour la liberté,l’égalité.Vous êtes notre fierté et notre espoir pour le changement.

  • babasy (H) 14/09/2020 22:07 X

    Au moment où les Mauritaniens font face a des innodations et le manque d'eau, d'autres sont concentrés pour organiser une fête ou un diner gala

  • gattaga (H) 14/09/2020 16:24 X

    Deux grands combattants de la justice, de la égalité des citoyens et de l’équité. Deux grands patriotes qui ont sacrifié leurs vies pour une Mauritanie plurielle et multiculturelle

  • hamaodo (H) 14/09/2020 16:24 X

    tout le monde est renfrogne dans ce dîner;allez de l'avant et cesser de ressasser des souvenirs inutiles.