15-09-2020 09:35 - Election du DG de l’Asecna : Hassena Ely battu à plate couture

Election du DG de l’Asecna : Hassena Ely battu à plate couture

Mauriweb - Le Mauritanien Hassena Ely ; le Camerounais Zoa Etoundi et le Centrafricain Théodore Jousso tous trois candidats au poste de DG de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) ont été battus à plate couture par le Nigérien Mohamed Moussa réélu directeur général de l’agence pour une 4e fois, ce lundi 14 septembre 2020, à Dakar.

Mohamed Moussa a été réélu à l’aune de son bilan globalement positif. Le Mauritanien Hassena Ely cité dans le rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur la gouvernance Aziz caractérisée par la corruption était mal parti dès le départ et a perdu l’élection à l’arrivée.

Mohamed Moussa économiste et ingénieur de la navigation aérienne de classe exceptionnelle a été formé en France et au Niger.

Il a occupé tour à tour les postes de chef de service des projets de l’ASECNA, de chef du Département de la maintenance, directeur de l’Ecole Régionale de la Navigation Aérienne et du Management (ERNAM), représentant de l’ASECNA en Mauritanie puis aux Comores et directeur des Ressources Humaines de l’ASECNA avant d’en être élu DG.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 1956

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • ouldmakha (H) 15/09/2020 13:55 X

    Tout le monde savait que ce looser allait perdre...

  • Kanou_matam (H) 15/09/2020 11:19 X

    Et pourtant il y a pas si longtemps, le journal JA a relayé des informations relatives à des détournements des recettes de l'ASECNA, et à un manque criant de contrôle de gestion qui donnaient peu de crédit à la réélection du candidat Med Moussa. C'est finalement le syndicat des chefs d’État de cette structure régionale qui a sauvé, de justesse,la tête du DG sortant. L'enjeu est maintenant de mesurer la réaction du personnel de l'ASECNA qui pense, avant tout, à la pérennité de cette institution si souvent menacée par des soubresauts politiques.

  • angenoir (H) 15/09/2020 11:09 X

    C’est le gouvernement mauritanien quia échoué , hacena o. Ely .il savait pertinemment qu'il allait échoué .Comment peut on présenter un candidat qu'on savait qu'il ne sera pas èlu.Une erreur monumentale .

  • zeyd (H) 15/09/2020 11:04 X

    le candidat de la Mauritanie sait au préalable qu'il est parti perdant et qu'il ne fera pas le poids devant les autres candaidats. Encore, une fois l'argent public est jeté par la fenêtre... Comment la Mauritanie se permet d'envoyer un canadidat dont le nom est cité dans un rapport (présomption de corruption, de détournement des deniers publics...) entre les mains de la justice...

  • maham68 (H) 15/09/2020 10:45 X

    De l'argent public jeté par la fenêtre, les moyens mis à la disposition du candidat Mauritanien. Comment faire d'un sous contrôle judiciaire à l'heure d'internet candidat à un poste stratégique et s'attendre au miracle ?

  • pyranha (H) 15/09/2020 10:31 X

    Devant les nigériens briguer un poste en aéronautique ou en statistique c'est aller se casser la gueule. Yv