08-10-2020 00:22 - Décès de Bedredine : Le gouvernement rapatrie sa dépouille

Décès de Bedredine : Le gouvernement rapatrie sa dépouille

Le Calame - Après avoir donné instruction pour son transport dans un avion spécial vers l'Algérie où il se soignait depuis quelques temps, le gouvernement a ordonné de prendre les dispositions nécessaires pour le rapatriement de la dépouille de feu Moustapha Ould Bedredine dans un avion spécial.

Le défunt, dont la mort a été annoncée tard dans la soirée du mercredi, a été durant plus de 60 ans ( il était âgé de 82 ans) de tous les combats contre l'injustice et la marginalisation.

Membre éminent du Mouvement des Kadihines et de celui du Mouvement National Démocratique, le Timonier comme aiment à l'appeler ses amis était un grand manoeuvrier politique très chevronné et un syndicaliste intransigeant sur les droits des travailleurs prolétaires.

Feu doyen Bedredine, ancien administrateur des écoles normales était aussi un député hors pair et un orateur véhément.

Élu deux fois député en 2001 et en 2006 pour le compte de l'Union des forces du Progrès (UFP) dont il était l'un des grands responsables et au sein duquel il occupa plusieurs fonctions : vice-président et secrétaire général jusqu'à son décès survenu ce mercredi à Alger.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1692

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Ahmedabdallah (H) 08/10/2020 23:42 X

    Inna lillah wo inna ileyhi raaji-oun! Paix à l'âme de Ould Bedredine! Condoléances à sa famille!

  • ELVALLI (H) 08/10/2020 12:08 X

    La mort de certains hommes politiques prend une dimension publique qui indique son importance politique et sociale. C’est le cas, aujourd’hui, pour Bedredine, notre porte-parole et notre délégué à l’Opposition. Tout s’est passé pour Bedredine comme si le métier politique ne pouvait se dire, dans n’importe quelle circonstance, comme une profession ordinaire, aux ressorts parfois prosaïques. Impossible, à priori pour lui, de raconter la politique autrement qu’en termes de conviction, passion, devoir, morale, art de gouverner, philosophie ou éthique de l’action publique. Cette voix qui se déploie avec sérénité va nous manquer car irremplaçable, elle était celle de la vérité, de la raison, de l’égalité et de la justice auxquelles aspire notre Peuple. Qu’Allah l’enveloppe dans sa miséricorde !

  • medmedelmaouloud (H) 08/10/2020 11:30 X

    Je remarque que les compagnons de plus de 60 ans du défunt sont peu bavards sur cette perte regrettable. Je m’attendais, je m’attends toujours, à un compte-rendu complet sur le parcours de cet homme. S’agissant de la prise en charge du défunt par l’état, c’st à l’honneur du pouvoir car ça inspire confiance en lui pour. Par ailleurs, l’ancien président a livré un témoignage glorieux sur le défunt, (https://alakhbar.info/?q=node/28467). Là aussi c’est à l’honneur de l’ancien chef de l’état. J’aimerais, quand-même, bien savoir la position de Monsieur le Président Mohamed Ould Abdel Aziz sur la prise en charge des soins et puis le rapatriement de la dépouille du défunt, ex-opposant, par son successeur. (2 vols spéciaux de plusieurs heures en B737-800 et les fais d’hôpital). Allait-il faire la même chose ? Je sais que le Président Aziz lira ces mots parce qu’il ne rate jamais ce qui est écrit sur cridem et je m’attends à une réponse de sa part. Il a toujours, en effet, répondu à mes écrits sur ce site par quelqu’un de son pouvoir quand il était président : une fois par un ministre, une autre fois par la directrice du cabinet de son premier ministre et une troisième fois par le directeur général d’une entreprise nationale. Là aussi, c’était à son honneur, quel que soit, par ailleurs, le résultat car ca fait quand-même plaisir. Maintenant qu’il a le temps, je sais qu’il répondra lui-même.

  • medvadel (H) 08/10/2020 02:17 X

    Un grand Monsieur s'en est allé à jamais. Voila un patriote qui a défendu les personnes opprimés et les causes justes. Il a donné sa vie pour une Mauritanie UNIE. Repose en paix la tête Haute Moustapha.