10-10-2020 13:24 - Communiqué du CAP suite au décès de Mohamed El Moustapha BEDERDINE

Communiqué du CAP suite au décès de Mohamed El Moustapha BEDERDINE

Tawary - Le Parti Le Centre par l’Action et pour le Progrès (Le CAP) a appris, tôt, ce mercredi 07 octobre 2020, avec la plus grande émotion, le décès de Mohamed El Moustapha Ould Bedredine, ce mercredi 7 Octobre 2020, dans l’un des hôpitaux d’Alger, où il suivait des soins.

Feu Mohamed El Moustapha Ould Bedredine s'est distingué par son combat régulier contre toutes les formes d’injustice, son engagement pour l'instauration d'un État de droit et l'ancrage des principes de la démocratie en Mauritanie.

Durant sa vie, l’homme s'est battu, sur tous les fronts. Il s’est illustré par ses positions et son sacrifie. Il a laissé des empreintes dans le monde syndical et politique, pour une Mauritanie juste et unie.

A travers son parcours politique allant du Mouvement National Démocratique (MND) à l'Union des Forces du Progrès (UFP), parti dont il fut, des années durant, le Secrétaire Général, Feu Mohamed El Moustapha Ould Bedredine a toujours montré l'image d'un homme loyal.

Nous connaissons que la vie n’est pas éternelle, mais, avec la disparition de Mohamed El Moustapha Ould Bedredine, la Mauritanie perd un homme intègre.

En cette douloureuse circonstance, le Président du parti Le CAP, M.Sidi Mohamed Ould Alioune dit Sidi Diarra, le bureau exécutif et l'ensemble des cadres et militants présentent leurs condoléances les plus attristées à la famille de l'illustre disparu, au parti Union des forces de progrès (UFP) et au peuple mauritanien tout entier, et prie Allah de l'accueillir en son Saint Paradis.

We Innaa lillaahi we Innaa Ileyhi Raaji'oune.

Nouakchott, le 7 Octobre 2020

La Communication





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1259

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • hamaodo (H) 10/10/2020 13:29 X

    qu'allah l'acceuille au paradis;Mauritanie un misérable pays de voleurs et de puanteur 70 dix ans apres l’indépendance ce maudit pays amene ses malades a dakar tunis ou alger;pas un hopital ou meme dispensaire qui peut soigner a nouakchott.