16-10-2020 17:33 - Le président Ghazouani : « les mairies sont une école démocratique qui doit être consolidée »

Le président Ghazouani : « les mairies sont une école démocratique qui doit être consolidée »

Sahara Médias - Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani a déclaré jeudi que les mairies sont une école démocratique qui doit être préservée, appuyée et associée à tous les programmes de développement, puisque la plus proche des populations et la plus avertie de leurs problèmes.

Le président s’exprimait lors d’une audience accordée au bureau exécutif de l’association des maires de la Mauritanie, présidée par le maire d’Atar, Ahmed O. H’Meïmed.

En réponse aux interventions des maires, le président de la république a dit que le gouvernement était déterminé à poursuivre l’option de la décentralisation qui sera appliquée progressivement selon les mécanismes définis afin de permettre aux communes de mieux contribuer au développement local.

Le président Ghazouani a appelé les maires à consolider la paix sociale, l’unité nationale, la rationalisation des ressources naturelles, une coordination efficace entre elles et les institutions efficientes dans le domaine local, la wilaya et le conseil régional.

Quant au président du bureau exécutif de l’association des maires de Mauritanie il a déclaré que la rencontre avec le président a été une occasion d’évoquer les problèmes dont souffre la décentralisation et le développement local da façon générale, avant d’ajouter qu’ils ont perçu, auprès du président sa volonté de trouver des solutions aux problèmes posés aux communes.

« Nous sommes sortis de la rencontre, a notamment déclaré ould H’Meïmed, avec des engagements à même de changer en mieux la situation. »

Le président du bureau exécutif de l’association des maires de Mauritanie a conclu en disant qu’ils étaient rassurés et serein au sortir de la rencontre avec le président quant à l’avenir de la décentralisation, car c’est la première fois qu’ils ont ressenti un intérêt particulier et une compréhension effective de la décentralisation indispensable pour le développement et la garantis d’un meilleur avenir.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1269

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ELHAGHIGHA (H) 17/10/2020 11:58 X

    Les mairies en Mauritanie est un échec comme la zone franche de Nouadhibou. Il s’avérait que tout ce qui est étudié par nous mauritaniens généralement ne marche pas.Le gouvernement devra s’adresser à des bureaux d’études internationaux pour leur étudier tous leurs projets.