19-10-2020 10:10 - L'opposant mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi rentre après un long exil

L'opposant mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi rentre après un long exil

RFI Afrique - L’opposant et homme politique mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi, visé par un mandat d’arrêt international émis par le régime de l’ancien président mauritanien Ould Abdel Aziz, est rentré dimanche 18 octobre après onze ans d’exil.

Après onze ans d’exil, l’opposant et homme politique mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi a regagné le pays dimanche soir à bord d’un jet privé en provenance de Doha, la capitale du Qatar, son lieu de résidence depuis quelques années. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis contre lui en 2011 par le régime de l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Limam Chafi, qui avait demandé d’éviter tout rassemblement du fait de la pandémie de Covid-19, n’a pas été entendu, et c'est une foule de ses partisans qui l'a accueilli à l’aéroport international de Nouakchott.

Parmi les présents, Limam Chafi a retrouvé des amis, anciens exilés politiques. L’un de l’ère Aziz, l’homme d’affaires et milliardaire Mohamed Ould Bouamatou.

Rentré le mois dernier après la levée des mandats en février, il était lui aussi visé par un mandat d’arrêt émis par le régime de l’ex-président mauritanien. L'autre, l’ancien commandant de l’armée Saleh Ould Hanena qui avait dirigé une insurrection militaire contre l’ancien président Ould Taya en 2003.

Pour ce dernier, ce retour est synonyme d’une nouvelle page pour la Mauritanie : « On pense que c’est une nouvelle page qui s’ouvre dans laquelle tous les Mauritaniens auront leur place. Parmi ses très meilleurs fils, Limam Chafi, prendra sa place en Mauritanie. La place de Limam, c’est chez eux. »

Limam Chafi s’est déclaré heureux de retrouver les siens. L 'ancien chef de l’État Mohamed Ould Abdel Aziz l’accusait d’entretenir des relations douteuses avec la nébuleuse jihadiste au Sahel.

Accusation fantaisiste, selon l’opposant, qui voit une autre raison à ce conflit : « Toutes ces accusations sont plutôt des accusations fallacieuses. Tout le monde sait que mon seul problème avec le pouvoir précédent, c’est mon opposition au coup d’État et mon refus d’accompagner une prise de pouvoir par la force des armes. »

Limam Chafi avait mené une campagne contre l’éviction de l’ancien président Ould Cheikh Abdallahi, le 6 août 2008.

Avec notre correspondant à Nouakchott,
Salem Mejbour Salem






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 3
Lus : 2470

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • hayerim (H) 21/10/2020 10:46 X

    Rien de sérieux. Un truand-charlatan comme un autre qui vient se caser et caser le sale magot, après avoir vidé son sac à ruses an AOF où elles ne fonctionnent vraisemblablement pas(ou le Sahel, c'est comme on veut). En somme un joker de la cinquième colonne, à surveiller de près.

  • ELTIEMPO (H) 19/10/2020 16:02 X

    Moustapha , ou Mousse pour les intimes est un «missi dominici» au carnet d'adresses impressionnant, s'étendant du Burkina Faso et du Niger à la Côte d'Ivoire, en passant par le Mali, le Soudan ou encore le Rwanda. Aujourd’hui il a tourné la page du sahel pour s’installer à Doha pour cause de collusion avec les djihadistes, notamment de détournement de rançon, une accusation qu'il qualifie lui-même de diffamation inacceptable. Le Président Ghazouany doit ouvrir les yeux. Moustapha limam Chavi a le business dans le sang .Aujourd’hui son argent est dispatché dans des dizaines de banques intermédiaire ou des centaines de comptes partout en Afrique et aux iles canaries.

  • SAF-B.F.L. (F) 19/10/2020 12:08 X

    HÉÉÉÉ!!! BONNET YOOOH!!!! Mon Maari me dit tout ce qu'il pense et ce qu'il ne pense pas il me le transmet par osmose! Génial NON!!! MON MAARI PERSISTE et SIGNE, SIGNE et ZINGUE!!!! Mon Maari dit que ce monsieur est tout ce que vous voulez sauf diplomate, homme d'affaires ou politique! Voila un bandit de grand chemin qui fut renvoyé du lycée au début des années 1970 par insuffisance de résultats. il côtoya Kadhafi de la Lybie et d'autres présidents pour s'enrichir! Il est dans tous les coups des soient disant islamistes ( prises et libérations d'otages où il a toujours son pourcentage)! N'avez-vous remarqué que dès que son mentor Blaise Compaoré a été chassé du Burkina Fasso les attaques terroristes ont commencé dans ce pays et même jusqu'en Côte d'ivoire! Mon Maari se demande qu'a-t-il réalisé en Mauritanie???? RIEN!!! Sinon qu'il s'était entendu avec Aziz de ne point attaquer la Mauritanie?! HÉÉÉÉ!!! BONNET YOOOH!!!!