18-11-2020 11:10 - Nécrologie : le milieu associatif mauritanien en deuil, après le décès du jeune Moulaye Cheiguer

Nécrologie : le milieu associatif mauritanien en deuil, après le décès du jeune Moulaye Cheiguer

C’est un début de journée pleine d’émotions qui a marqué le milieu associatif mauritanien suite au décès brutal du jeune Moulaye Cheiguer, ce mercredi 18 novembre.

Sur les réseaux sociaux notamment Facebook, c’est une avalanche d’hommages pour saluer la mémoire du jeune disparu. « Mon ami est parti pour de bon. Il était si bon, il était si généreux... j’essaye d’écrire quelque chose depuis bientôt une heure... je perds mes mots, mes mains tremblent. Mon ami est parti pour de bon », a écrit le conférencier et coach formateur Sidi Bolle, Auteur de l'E-Book "Réussir est un choix".

D’autres témoignages ont notamment insisté sur son caractère « très jovial, social, intéressant et attentionné » qu’était Moulaye Cheiguer.

« Un matin brutal pour la jeunesse mauritanienne qui se réveille avec la nouvelle du décès d’un petit frère, un ami et un conseiller. Il fut un jeune qui ne faisait pas la différence entre les gens. Il se battait pour l'unité nationale. Il passait son temps à tisser des liens, Moulaye était disponible et avait un sens de l’écoute et du dialogue. Repose en paix mon frère puisse le tout puissant t’accueillir dans son vaste paradis. Prince Moulaye Chegueur tu es parti à tout jamais », témoigne Tabara MBODJ, présidente de l’ONG AISER.

Derrière cette disparition, l’émotion est vive. « Un départ brusque, y'a même pas une semaine, on échangeait sur nos perspectives d'avenir. Aujourd'hui, nous avons tous perdu une belle âme. En toi, j'ai appris autant de choses et ça toute la jeunesse Mauritanienne peut en témoigner sur tes qualités et tes actes », témoigne de son côté Baye Oumar NIASS, Chargé des affaires extérieures et porte-parole, à ONG Houb Al Watane, et Gestionnaire de projet, à ONG ECODEV.

Jeune entrepreneur, Moulaye Cheiguer était également un visage très connu du milieu associatif mauritanien.

La prière mortuaire est prévue ce mercredi à 13h au cimetière du Ksar, à Nouakchott.

Par LDJ, pour Cridem - www.cridem.org



Commentaires : 1
Lus : 5262

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • abatcha (H) 18/11/2020 19:41 X

    Je ne sais pas si c'est les bonnes personnes qui partent en premier !. Mais là il y a une bonne personne qui est partie. Bien que je la connais pas en personne. inna lillahi wa inna ilayhi raji'un. Qu'allah t'ouvre les portes du paradis. Amine