18-11-2020 12:36 - Différend Aziz/Ghazouani considérablement dissipé : retour imminent de leur amitié à la normale

Différend Aziz/Ghazouani considérablement dissipé : retour imminent de leur amitié à la normale

Taqadoum - De nombreux indicateurs et des sources généralement bien informées évoquent la fin des hostilités et du différend entre les deux frères d’armes, le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani et l'ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, affirmant que les prochaines semaines serviront à ne pas en douter à baliser de manière définitive le terrain des derniers vestiges de ce profond malentendu, qui n’a fait que trop durer.

Plus, certains analystes et observateurs sont même allés jusqu’à affirmer avec certitude à propos dudit différend, qui a régné pendant plus d’une année sur la scène politique entre les deux compagnons, qui ont la plus longue longévité de camaraderie sur les bancs et au sommet du pouvoir, que les choses entre les deux hommes sont effectivement revenues à la normale.

Désormais, rien n’empêche plus, disent-ils, Ghazaouni et Aziz de se côtoyer comme à leur habitude depuis plus de 40 ans, sauf que le premier se trouve encore dans l’embarras consécutif à ses promesses tenues publiquement de restituer les biens volés, notamment par l’ex Chef de l’Etat; ce qui le contraint, en tant que président pressé par le peuple, la société et les partis politiques notamment les islamistes, à la réserve ainsi qu’à rester intolérable, même dans l’apparence, avec les symboles de la gabegie.

Concernant l’ancien président Aziz, il est tenu quant à lui, pour sauver sa dignité après tant d’humiliation, à continuer à exhiber son image d’homme victime de règlement de comptes, sachant qu'il se décrit lui-même comme un président qui ne connaît pas l’échec, donc qui ne désarme pas et ne se rend jamais à l’ennemi, à fortiori publiquement, en fumant le calumet de la paix avec Ghazouani.

Ould Abdel Aziz nourrit par ailleurs, après le départ de Ghazouani du pouvoir dans 9 ans au maximum, le retour direct ou indirect au palais ocre.

Ne serait-ce que dans un but d'étaler son repentir politique, économique et social à sa décennie autoritaire et à son péché qui a duré longtemps, après avoir pris conscience de ses excès et abus et décidé de se mettre de nouveau au travail dans le but de redorer son blason, surtout que les rares qualités d’homme d’Etat ne lui font pas défaut, mais avaient été fort malheureusement dominés par les nombreux dépassements qui ont caractérisé son magistère.

Rédaction





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 16
Lus : 6102

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (16)

  • Ahmedabdallah (H) 18/11/2020 23:04 X

    Mon petit doigt me dit que cet "article" à la con est un tissu de mensonges et d'âneries illisibles et incompréhensibles!

  • Marrakech (F) 18/11/2020 22:06 X

    Ce différend n'a jamais existé, Aziz et Ghazwani sont amis et complices de toujours et à jamais !

  • Salem Vall (H) 18/11/2020 20:28 X

    L’islam a rendu son verdict. Couper la main du voleur et du receleur aussi puisqu’ils sont complices

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 18/11/2020 17:07 X

    Aziz et ghazouany qu'ils soient amis ou ennemis, peu importe leurs différends. Ce qui est certain c’est que le bien mal acquis ne profite jamais. Certains pensent maitriser tout, mais ils oublient que les jours se suivent et ne se ressemblent pas . Ghazouany a fait de promesses devant le peuple mauritanien ; il doit désormais les réaliser.

  • Marrakech (F) 18/11/2020 16:35 X

    Ghazwani a mis en scène l'accusation d'Aziz, ce n'était qu'un simulacre !

  • pyranha (H) 18/11/2020 16:33 X

    Les biens et ressources dilapidés par Aziz et Gazouani,ne sont pas pour eux mais du peuple. Si la procédure judiciaire ne se poursuit pas pour arrêter Aziz et complices,le peuple doit quitter sa lâcheté et mettre ces deux (***) dans la rue et les châtier. Aziz doit être interdit de fuir ou d'être protégé, les ressources qu'il a vo***ées il doit les restituer et foutu en prison .mille Gazouani réunis ne peuvent l'empêcher.

  • hamadel (H) 18/11/2020 15:44 X

    Il n’y a aucun différent entre eux d’ailleurs ils dinent ensemble chaque soir ya que le peuple qui trinque ce pays n’évolue pas et bientôt des dons en vivre commenceront à nous venir du Sénégal pays d'inconpétants

  • KANAWAL (H) 18/11/2020 15:33 X

    Contrairement à MR "leguignol" moi je cherche à ce qu'AZIZE et ses SINISTRES (ministres) et directeurs et ..... j'en passe serve d'exemple pour tous les autres mauritaniens tentés par le détournement des biens publics. ils doivent être jugés envoyés en prison proportionnellement aux détournements effectués comme ils doivent restituer les biens publics volés ou du moins ce qui en reste. Pour ce qui est que l'ex président mette les pieds sur terre c'est acquis à le voir courir derrière chaque parti politique (même celui de LOULEID) ex faux convaincu de la cause pour laquelle il luttait avec son compagnon à le voir courir derrière ces gens là avec ses lunettes noires, ses sorties parfois juvéniles, les plus policier en mesure de le menotter le ramener à la maison, la sortie des photos des camions volés, des factures son payées, etc.... Azize sait maintenant qu'il n'est qu'un ..... et par conséquent il n'est pas au dessus des bassesses. IL A MIS BEAUCOUP D'EAU DANS SON ZRIGUE. Et j'ose espérer que ce n'est pas fini pour lui et sa clique.

  • hamadel (H) 18/11/2020 15:32 X

    Aziz yo ;Gazwani yo bourrou fof ko farine c'est kif-kif

  • leguignolm (H) 18/11/2020 14:55 X

    Et ce qu’on appelle pays, tu n’es pas capable, tu es incapable de le présider au bon port, au port où tout un peuple qu’il soit noir ou blanc, arabe et non arabe, pauvre ou riche se sente vivre librement, tranquillement, dignement comme ceux des mondes civilises.

  • leguignolm (H) 18/11/2020 14:36 X

    La conférence qu’il avait tenue à sa sortie dans le bureau de police criminelle et ces deux phrase : Quand Aziz disait ; « Ghazouzni sait l’origine de ma fortune » et encore, il dit : « la présidence, je n’en veux pas, je ne veux pas de la présidence » dès lors, je savais, que les allures des harcèlements contre Aziz seront cessées. Depuis quand Ould Maham ne sort plus, depuis, combien de fois qu’on l’a convoqué, depuis quand les avocats de deux camps ont cessé leurs lances missiles ??? Mais pour moi, l’essentiel fait ; on n’a fait savoir à Aziz qu’il posse ses sabots à terre : qu’il n’était rien, il n’est rien et il ne sera rien !

  • KANAWAL (H) 18/11/2020 14:11 X

    si ce que cet article est vrai, messieurs les responsables vous êtes tous autorisés à voler les biens publics, la seule consigne est la suivante: NE PARLEZ PAS AUX ENQUÊTEURS dans le cas où ils vous feront appel et ça m’étonnerai d'ailleurs qu'ils fassent appel à quelqu'un. Aucune personne ne sera plus inquiétée étant donné que le vol des biens publics est devenu légal. WEYLEMAK YE EL WARRANI.

  • dykrim (H) 18/11/2020 13:46 X

    Pourquoi pas ils seront bien des vrais camarades comme du jamais vu, pars que un system bien fuseler au dessous de nos têtes contre une communauté est bien là qui favorise cet ‘amitié.

  • Sadegh Maaloum Al Qalam (H) 18/11/2020 13:12 X

    L’ex-Président n’a pas de problèmes avec l’actuel Président. L’ancien président et ses proches ont commis beaucoup d’abus durant ses deux mandats. Lui et ses siens se sont enrichis de la façon la plus vulgaire et la plus lamentable. L’ancien président a tué dans l’œuf l’émergence d’une classe moyenne puisque lui-même est devenu plus affairiste que chef d’Etat. Il a ruiné de nombreux hommes d’affaires et a pollué le climat des affaires en Mauritanie. Cependant, l’une des qualités des mauritaniens est qu’ils sont loin d’être amnésiques ; et l’heure de la justice a sonné. Le Président Ghazouani, ne peut plus arrêter la roue de l’histoire. ET cet article semble tout simplement commandé sur mesure…c’est une insulte à l’intelligence des mauritaniens qui sont beaucoup plus grands que ça.

  • Destroyer (H) 18/11/2020 12:57 X

    Qu'ils se réconcilient ou qu'ils continues à se détruire. Ce n'est pas notre problème. il ne faut juste pas nous ramener les tous les ministres prédateurs qui ont servi AZIZ et veulent continuer avec Ghazwani..

  • El Houssein (H) 18/11/2020 12:55 X

    Et les biens du peuple ! Ils passeront de quel côté. Il faut que justice soit faîte et les biens restitués au peuple. Aucun accord et une réconciliation ne piétinera le droit du peuple.