20-11-2020 11:17 - Covid-19 : nous devons tout faire pour éviter la recrudescence d’une nouvelle vague (ministre de la Santé)

Covid-19 : nous devons tout faire pour éviter la recrudescence d’une nouvelle vague (ministre de la Santé)

AMI - Au regard de la propagation spectaculaire de la pandémie de la covid-19 dans les pays voisins, qui enregistrent des milliers de cas et des dizaines de décès, et au constat, ces derniers jours, de l’augmentation des cas au niveau national, il devient impératif de respecter toutes les mesures préventives pour palier à la recrudescence d’une nouvelle vague de la covid-19 ».

C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Santé, Dr. Mohamed Nedhirou Ould Hamed, lors d’une rencontre avec la presse.

M. Hamed a appelé à l’application immédiate des mesures préventives connues comme le port de masques de protection individuelle, le lavage des mains avec le savon et la distanciation sociale dans les places publiques comme les mosquées, les marchés et les grands rassemblements.

« En cas de sensation des symptômes comme le rhume et la fièvre, il faut aller directement dépister dans un centre de santé, avant le développement de la maladie ».

Au sujet des deux cas décédés, mercredi et celui du jeudi, le ministre a précisé qu’ils sont venus dans les structures sanitaires dans des situations très critiques.

M. Hamed a appelé, également, à la dénonciation des cas de décès survenus à domicile pour que ses services puissent l’examiner et épargner à leurs proches la contamination. »Les formations sanitaires sont suffisamment équipées et en parfaite opérabilité pour faire face à toute éventualité ».

Le ministre a enfin précisé que le gouvernement est déterminé à accomplir ses engagements en matière de lutte contre la covid-19, et que ce choix a été réaffirmé par le comité interministériel, lors sa réunion, mercredi, sous la présidence du Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal.

La déclaration du ministre de la santé a été faite en marge du briefing quotidien de son département sur la situation de la pandémie en Mauritanie.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1854

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Marrakech (F) 23/11/2020 17:38 X

    Est ce un prétexte pour récupérer des subventions qui seront aussitôt détournées ?

  • Dieynaba (F) 20/11/2020 11:54 X

    Est-ce qu'il y a déja eu une première vague? Comme je l'ai lu quelque part, c'est un nouveau scénario pour forcer les gens à prendre le nouveau type de vaccin OGM que Bil gates a financé. Avec d'abord les africains comme cobayes puisqu'ils seront sans doute les premiers à se vacciner comme d'habitude