21-11-2020 14:30 - Cheikh Ridha convoqué par la Chambre de commerce à la Cour d'Appel

Cheikh Ridha convoqué par la Chambre de commerce à la Cour d'Appel

Essahraa - Le président de la Chambre de commerce prés de la Cour d'Appel a adressé une convocation à Cheikh Ridha Mohamed Naji Sa-idi pour comparaitre devant le tribunal le mardi 24 novembre courant prochain.

La convocation a été remise au concerné des mains d’un huissier de justice sur la base d’une demande faite par l'avocat des créanciers de Cheikh Ridha.

Un groupe d'avocats avait soumis en octobre 2019, pour le compte des créanciers de Cheikh Ridha, une procédure conjointe pour engager un procès public contre lui, ses représentants et ses actionnaires, rappelle-t-on.

https://essahraa.net/node/21051





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1351

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Marrakech (F) 22/11/2020 08:33 X

    Les voleurs sont rois en Mauritanie !

  • Terrier (H) 21/11/2020 18:00 X

    Leguignolm@ il y’a bien des kowris là-dedans ! Mais de toutes les façons, où se pose le problème ?? Ce sont de pauvres mauritaniens qui ont été arnaqués par le gouvernement de leur pays ! Quelle différence ?? A mon humble , il faut d’abord avoir du respect pour ses propres compatriotes qu’ils soient noirs de peau ou Green ... le problème est ailleurs ! Plus précisément dans les cœurs et esprits .... vous faites souvent référence à Dieu et au dernier jour lorsqu’on se présente devant Lui ... On doit globaliser n’est-ce pas ? Question d’être en solo bon musulman !!

  • leguignolm (H) 21/11/2020 15:22 X

    Une seule question aux avocats des créanciers de Cheikh Aly Rida que dans cet histoire s’il y a un seul Kworis permis ses créanciers ? Le pourquoi, il n’y a pas kworis : puisque s’il sait scinder le risque et l’idiotie ! Ces créanciers n’ont pas joué au risque mais ils ont joué d’idiotie dans cette affaire. Ces créanciers n’ont pas eu de peine pour trouver ces biens et leurs engagements dans cette affaires, je ne trouve une qualitative pour çà : même le « jouha » sait là où jouer le con pour sortir gagnant !