21-11-2020 21:45 - Détestable opposition. Par Pr ELY Mustapha

Détestable opposition. Par Pr ELY Mustapha

Pr ELY Mustapha - L’opposition mauritanienne est devenue une composition. Une composition d’individus qui ont instrumentalisé leurs partis pour des intérêts individuels. Des individus qui monnaient désormais leurs rencontres avec le président de la République, qui monnaient des postes publics pour leur progéniture, qui monnaient leur silence, qui monnaient des petits privilèges au détriment du pays.

L’opposition mauritanienne est devenu un poison pour la démocratie en Mauritanie. Une ciguë que l’Etat, fait boire au peuple, en lui faisant croire qu’il y a une opposition, alors qu’elle hante depuis longtemps l’antichambre du pouvoir.

Depuis que l’actuel président est au pouvoir toute l’opposition a fait la queue leu leu dans son salon, pour lui prêter allégeance, et depuis ses leaders se sont assagis, repus de promesses et de privilèges attendus.

L’opposition mauritanienne, est devenu dangereuse pour le pays, en ce que non seulement, elle est devenue alliée silencieuse du pouvoir, mais elle justifie aussi, par sa présence fantomatique, un semblant de démocratie faisant croire à son existence institutionnelle, alors qu’elle n’est plus qu’une collection d’individus qui tous lorgnent sur les prébendes du pouvoir.

La preuve que l’opposition n’existe plus, c’est d’abord son silence. Son silence vis-à-vis de tout ce que le pays vit de misère, de criminalité, d’injustice, d’incompétence des gouvernants, de leur concussion, de leurs malversations, de leurs détournements, de leur corruption et de leur impunité.

Comment une opposition peut-elle se taire ?

Comment une opposition peut-elle se taire lorsque des corrompus notoires et des criminels financiers sont nommés aux postes publics, lorsque des incompétents sont parachutés à des postes-clefs de l’administration publique, lorsque le chef de l’Etat, dans une imprudence totale en pleine pandémie de la Covid-19 réunit les masses pour l’accueillir.

Comment une opposition peut-elle se taire, lorsque le fonds COVID-19 consignant des millions de dollars s’évapore ?

Lorsque l’Etat est en train d’augmenter les droits de douanes sur des produits de consommations courantes alors qu’il a bénéficié depuis le début du mois de janvier 2020 de millions de dollars, en dons prêts concessionnels etc..? (Voir mon article de juillet 2020 : COVID-19 : Mais où sont les milliards reçus par la Mauritanie ? http://www.cridem.org/C_Info.php?article=738510 )

Comment une opposition peut-elle se taire lorsqu’après 60 ans d’indépendance notre pays manque de fruits et légumes alors qu’il dispose d’une superficie arable, cultivable, supérieure à la superficie de certains pays africains et arabes !

Comment une collection d’individus, constitués en « opposition », peuvent-ils encore continuer ainsi à occuper cette institution qui dans les pays démocratiques est appelée « opposition » parce qu’elle sert les intérêts du peuple en contrebalançant l’hégémonie du pouvoir et en corrigeant ses dérives ?

Cette opposition mauritanienne, est devenu un poison. Un poison pour l’avenir de la démocratie, un poison pour le peuple et un suppôt du pouvoir.

Opposition vieillissante, transigeante, avec ses règlements de comptes internes, toute tendue vers le soutien du pouvoir, qui le caresse dans le sens du poil et qui n’a même pas le mérite de se comporter en opposition digne ce nom.

Alors, le peuple doit rejeter cette opposition-là. Cette opposition qui monnaie ses intérêts à son insu et qui faisant semblant de jouer le jeu démocratique monopolise une institution, celle d’une vraie opposition, qu’elle ne mérite pas.

Une opposition qui ne commande, ni ne recommande le bien et qui n’interdit pas le mal, comme cela est dit dans les saints écritures, est pire qu’une opposition, c’est un leurre institutionnel qui bien plus que le pouvoir, qui agit à visage découvert, est sournoise et mortelle pour la démocratie.

Une opposition, supposée, qui ne s’oppose pas, n’est donc plus une supposition. Un suppositoire institutionnel. L’excipient d’une forme galénique d’un poison régalien.

Détestable opposition.

Pr ELY Mustapha





"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Commentaires : 10
Lus : 1363

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • foutatoro (H) 22/11/2020 19:37 X

    La Mauritanie n'est pas un pays. Donc, il ne peut pas y avoir d'opposition. Y a rien ici. Le projet d'état a avorté un jour de 18 juillet 1978. Un président vole sans vergogne au vu de tout le monde, ses premiers ministres, ses ministres, ses grands dg, son gendre, ses hommes d'affaires bidon, son épouse. Plus de 300 personnes très haut placés. Sans-gêne, sans risque. Et vous me parler de pays ?

  • leguignolm (H) 22/11/2020 16:30 X

    Bizarre en écrivant, je n'avais pas fait attention à l'image qu'il l'a mis sur son article.

  • habouss (H) 22/11/2020 13:01 X

    Changer un seul homme d'un système qui instrumentalise ne résout aucun problème. Le problème de ce pays est structurel et tellement tenu qu'on se dirait qu'il faut changer le contenu de la République Islamique de Mauritanie pour la reformer.

  • leguignolm (H) 22/11/2020 12:15 X

    Mais il voit comment les choses ou bien, il a cerveau à l'envers.

  • zeni (H) 22/11/2020 11:55 X

    Il n'y avait pas d'opposition, il s'agissait d'individus qui pillaient la Mauritanie et auxquels Aziz a retiré le butin pour se l'approprier. Rendez-vous compte que la Mauritanie en Aout 2008 avait pour Premier Ministre Yahya Ould Waqef Aujourd'hui les choses sont au moins claires car le Président dispose de toutes les clés pour diriger et seul. Des voyous désœuvrés s'organisent des diners de cons et s'exhibent plus disgracieux les uns que les autres

  • pyranha (H) 22/11/2020 11:42 X

    Y a longtemps qu'on était sevré Dr vos articles si instructifs Par.merci d'être si fréquent dans ce forum d'échange c'est un un plus pour les cridemiens tes amis et admirateurs.

  • pyranha (H) 22/11/2020 11:39 X

    Y a longtemps qu'on vous a pas entendu Pr.et qu'on était sevré des bonnes infos de toutes natures.Merci mon ami d'être assez fréquent dans ce forum d'échange

  • hamaodo (H) 22/11/2020 11:07 X

    le 28 novembre a nema doit être annule;pour cause de covid19.

  • Ahmedatar (H) 22/11/2020 10:28 X

    Caramba de carambita! Voila un anti virus digne de son nom pour vacciner cette 'opposition de jokers'. Cet auteur a dit vrai. La Mauritanie reste elle meme. Muchas gracias hombre.

  • Terrier (H) 22/11/2020 02:13 X

    C’est bien dit prof....C’est à en vomir de dégoût ! C’est Politiquement degueulasse...