30-04-2015 08:45 - Tékane : Des bénévoles s’investissent pour une santé pour tous en faveur des populations [Vidéo & PhotoReportage]

Tékane : Des bénévoles s’investissent pour une santé pour tous en faveur des populations [Vidéo & PhotoReportage]

A Tékane et les localités qui dépendent administrativement de la Commune, c’est devenu un évènement très attendu. Il s’agit de la Caravane de Santé. Comme en 2013 et 2014, des équipes bénévoles de la santé se sont déployées pendant deux jours, du 25 au 26 avril dernier, à Tékane, Limharya, Aker, Gani, Oumoul Ghoura et Dar-Salam. Reportage.

De la stomatologie à la Médecine Générale en passant par la Gynécologie, les bénévoles proviennent de différentes spécialités. Parmi eux, on retrouve des mauritaniens de la diaspora ou encore d’autres nationalités.

Dans ces localités, de nombreuses familles vivent sous le seuil de la pauvreté. En plus de cela, elles doivent faire face à une absence criarde de structures de santé dignes de ce nom.

En cette matinée du samedi 25 avril, le Centre de Santé de Tékane est pris d’assaut par les populations. Fatimata, une mère de famille, est là depuis 7 heures. Elle s’est arrangée depuis la veille à être en première ligne sur les nombreuses files d’attente. Issue d’une famille à faibles revenus, elle vient profiter de la gratuité des consultations et des soins offerte par la Caravane de Santé, organisée à l’Initiative de l’Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques (ACTUME).

Depuis quelques jours, son bébé souffre. Après une demi-heure de patience, la voilà, nez à nez, avec le Dr Amadou Kane, médecin généraliste. Quelques minutes, plus tard, le diagnostic tombe : "L’enfant souffre de difficultés respiratoires qui surviennent de temps en temps associés à des régurgitations. (…) La maman l’allaitait à tout moment. C’est vrai qu’il faut allaiter à la demande mais pas toujours. Je lui ai donné quelques conseils diététiques. Comme l’enfant était ballonné à l’examen. Mais, rien de méchant. L’enfant a fait ses vaccins et il a un bon développement".

Pendant ce temps-là, dans la pièce contiguë, une jeune fille vient d’être maman pour la première fois. Un heureux évènement imprévisible et sans précédent qui a réjoui les organisateurs de la Caravane de Santé qui ont couvé d’attention particulière la nouvelle maman et son bébé.

-Agir sur les habitudes-

Ici, un constat se dégage : la présence de diabète accrue. Le nombre de cas augmente et les grandes personnes, notamment les femmes, sont les plus touchées par cette maladie. Alors, on mise sur la prévention, à défaut de pouvoir changer les habitudes alimentaires.

"Ici, on sait que les gens prennent la même alimentation (…). Donc, à notre niveau, on essaie de corriger les erreurs qui se trouvent dans leur alimentation, mais, on ne leur demande pas de laisser. Car, ça peut amener des complications voire de la malnutrition. Si, on demande à un Tékanois de laisser le riz, la viande grasse, tu vas lui créer tous les problèmes du monde.

Cependant, nous leur proposons d’autres alternatives alimentaires. Dans les villes comme à Nouakchott, on peut trouver toute sorte d’alimentation. Ce n’est pas comme ici"
, explique Dr Ousmane Tandia, nutrionniste-éducateur diabète.

En deux jours, plus de 2.000 patients ont été consultés. Un record en comparaison avec l’année dernière. "Mobilisez autant de bonnes volontés désintéressées. Ce n’est pas une mince affaire. Si, on devrait payer ces gens y compris les médicaments, ça s’évaluerait à des dizaines de millions", se réjouit un notable de Tékane.

Babacar B.

Copyright © 2015 Cridem




Avec Cridem, comme si vous y étiez...










































































































Commentaires : 6
Lus : 4711

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • cricri (H) 03/05/2015 15:05 X

    C'est bien mes fréres. Heureusement on ne s'attends pas que les fachos viennent nous soigner on pourra compter sur vous à l'avenir

  • lechewane (H) 01/05/2015 21:36 X

    une trés bonne initiative pour les populations locales qui ont vraiment besoin des services de ce genre et surtout la santé qui est primordiale! UNE REMARQUE A PROPOS DES PHOTOS: JE VOUS DEMANDE DE BIEN VOULOIR RETIRER CERTAINES DE VOS PHOTOS !

  • Muhammad (H) 01/05/2015 00:25 X

    Bravo à ACTUME ASTEKANE SWAHIFRI CONSULTING... De par ce geste, vous montrez le chemin à suivre... Mention spéciale à Mr Kane Oumar pour cette belle initiave

  • Regenmacher (H) 30/04/2015 12:22 X

    C'est une bonne initiative parceque l'etat ne prend pas compte de sa population.J'ai vecu a Tekane aux Annees 80,mais ce qui me frappe sur cette video c'est que le village de Tekane reste le meme.Ou sont tous les cadres de cette localite? Ou sont vos investissements? mon DIEU.Sauf un pont.Je suis vraiment decu ca fait 25 ans que je suis pas alle a Tekane que j'aime et que j'ai plein de bons souvenirs... Investissez s.v.p.

  • pyranha (H) 30/04/2015 09:38 X

    félicitations simplement.Un fief d'intellectuels inspirés et tournés vers l'essentiel ,vous ne serez jamais à la traine ne comptant sur des autorités qui font tout sauf assister les populations démunies.

  • sankariste (H) 30/04/2015 09:30 X

    Bravo aux bénévoles. Remarque:certaines images sont à retirer je pense du reportage. PS:Quelque chose qu'on ne verra pas chez nos parents Beydanes.(La pudeur en milieu hospitalier)