13-12-2015 06:45 - Mauritanie: des députés pour la révision "urgente" du système éducatif

Mauritanie: des députés pour la révision

Alakhbar - Des députés de la majorité et de l’opposition ont demandé, lors de la plénière de vendredi, une « révision urgente et complète » du système éducatif mauritanien.

Le député de la majorité Khatry Ould Ely a constaté un "état de délabrement avancé" des infrastructures scolaires et des classes "pléthoriques" au niveau de la wilaya du Hod el-Chargui. Un constat qu’a partagé sa collègue de l’UPR (pouvoir) Faimettou Minit Yarba.

La député du parti Tawassoul (Opposition) Hindou Mint Deya a ajouté, elle, que « l’enseignement fondamental et supérieur traversent, tous les deux, une vraie crise et connaissent une dégradation sans précédent".

Hindou Mint Deya a aussi indiqué que "la déperdition scolaire après le baccalauréat général" et les "mauvaises conditions" d’enseignement à l’Université de Nouakchott sont entre autres exemples de la situation déplorable du système éducatif mauritanien".




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2017

Commentaires (3)

  • rimois (H) 13/12/2015 19:49 X

    Le système éducatif actuel a besoin d’être révisé fortement, car le niveau de nos élèves et de plus en plus chaotique. La finalité de l'enseignement doit être de développer une faculté et des potentialités de création et de développement de solution pouvant nous faire sentir un air de progrès. Il faut qu'il y ait une adéquation entre les programmes et les objectifs visés. Il est impérative de maitriser la langue dans la quelle on apprend les sciences sinon je vois pas comment on va comprendre une science et malheureusement on insiste pas la dessus. La durée des cycles du primaire au baccalauréat peut être révisée de manière optimale afin qu'on des bacheliers de meilleur niveau

  • samboy (H) 13/12/2015 16:51 X

    Ah bon en Mauritanie il existe des députés? quelle bonne nouvelle, et en plus des députés qui parlent au nom du peuple?

  • lass77 (H) 13/12/2015 07:09 X

    Encore peut etre une nouvelle reforme ce qui est le cas tous les dix ans. Des députés constatent que le systéme éducatif ne va pas dans ce pays. il faut que le systeme cesse d'exclure par des desseins machiaveliques une partie de ces citoyens en vue de les maintenir hors jeu dans la gestion du pays.