27-04-2017 15:30 - Les professeurs des Ecoles d'Excellence observent une grève générale

Les professeurs des Ecoles d'Excellence observent une grève générale

Essahraa - L’enseignement est à l’arrêt, au niveau des Ecoles d'Excellence, depuis l’entrée, jeudi 27 avril courant, des professeurs de ces établissements spécialisés, dans un mouvement de grève générale.

Le staff enseignant réclame le paiement d’arriérés, correspondant à des indemnisés non encore régularisées, indique-t-on. Le débrayage en question coïncide avec les interrogations expérimentales qui interviennent avant les examens finaux.

Notons qu’une réunion de crise, organisée mardi dernier, conjointement par la Primature, la fonction publique, l'éducation nationale et les finances, n’a pas pu trouver une solution à cette crise.

L’impasse est due au fait que la décision, sur la base sont payées les indemnités, n’a pas été encore établie, que les finances ne peuvent pas, en conséquence les payer et que fonction publique n’a pas, à son tour, motivé les raisons de cette non régularisation.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2938

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 01/05/2017 11:38 X

    De quoi parle t-on ? Cette photo ne correspond pas à la réalité. Ce sont des établissements d'exclusion où les élèves sont monocolores. Sinon le reste c'est de la pacotille. Quels professeurs enseignent t ils dans ces établissements ? Ils n ont aucune différence des autres profs du pays. Partout c'est le même problème.

  • doudou19 (H) 29/04/2017 21:40 X

    Excellente nouvelle. Projet ségrégationniste. Seuls les nantis y accèdent.

  • Safalbe (H) 28/04/2017 11:17 X

    Voilà ce qui arrive quand des décisions stratégiques et pourtant sensée sont improvisées. Tous les grands projets initiés par ce pouvoir seront à l'eau dès le départ d'Aziz car il ne les a pas bien étudués avant de les lancer.Son administration et ses ministres ne suivent pas son rythme et son ça passe ou ça casse et font semblant de travailler pour rester le maximum de mois à leurs postes question de gagner un peu de sous. Pauvre Mauritanie

  • Dembunajo (H) 28/04/2017 01:12 X

    L'éducation dans le pays traverse ces derniers temps une impasse sans précédent. Tous ces problèmes sont dus à des problèmes financiers. En effet, le fondamental menace lui aussi à cause du blocage de l'indemnité de bilinguisme et multigrade. l'avenir de l'enseignement est hypothétique dans ke pays.