20-12-2017 13:35 - Mauritanie : Le dossier de l’ex-DG de la Radio officielle transféré à la police des crimes économiques

Mauritanie : Le dossier de l’ex-DG de la Radio officielle transféré à la police des crimes économiques

Alakhbar - L’IGE a transféré le dossier de l’ex-directeur général de Radio Mauritanie, Abdellahi Ould Hormatallah, à la police des crimes économiques, après l'expiration du délai, qui lui a été accordé pour restituer les montants, dont il a été chargé de la responsabilité de disparition sans motif du budget de ce média officiel.

Le gouvernement mauritanien avait démis l’ancien patron de Radio Mauritanie de ses fonctions, à la suite de la publication d’informations détaillées sur certains décaissements du budget de la Radio, au cours des deux dernières années.

Des révélations ayant montré la dépense de dizaines de millions d’ouguiyas au profit de sociétés et de bureaux inconnus, de fonctionnaires d’autres départements et de simples personnes.

Les infos médiatisées avaient même dévoilé les identités des bénéficiaires de ces dépenses, les numéros et les dates des chèques qu’ils avaient reçus et les comptes bancaires dans lesquelles, l’argent a été viré.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2416

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • mdmdlemine (H) 20/12/2017 14:36 X

    Le nouveau DG de Radio Mauritanie est trés éfficace et trés prudent, et ne se mettra à l'oeuvre qu'une fois ayant étalé les maux de ce média Sans doute, en s'efforçant à diagnostiquer la Radio il a découvert le pot de rose qui aggrave la quiétude des ex directeurs de Radio Mauritanie dont le dernier a été arrêté et le précedent, interdit d'accès à la Présidence Sans doute d'autres complicités au sein de cet organe public devront tomber wait and see

  • mdmdlemine (H) 20/12/2017 14:28 X

    un triste sort pour ces jeunes nommés de manière précoce et confrontés à l'argent disponible à gogo et témoins d'une opulence de certains hauts commis de l'Etat et de leur propre misère Goutant au trésor interdit, ils sont laissés un temps pour assouvir leur appétit avant de se faire virer et jeter en prison quel triste sort

  • maurebleu (H) 20/12/2017 14:13 X

    Il ne lui reste plus qu'a revenir à la case de départ en France ,une piole ,un RMI ,une banderole et de la (***).

  • mdmdlemine (H) 20/12/2017 14:04 X

    Un appel vient de signifier qu'il a été arrêté et qu'il se trouve à l'instant à la DGSN, demandant à l'Etat de traiter à la même enseigne tous les citoyens maures et négro, ainsi le cas de Wone de l'Ener ne doit pas montrer un racisme d'Etat en fermant l'oeil sur les autres délits similaires