22-01-2018 22:30 - Mauritanie : La CNAM asphyxie le secteur sanitaire privé

Mauritanie : La CNAM asphyxie le secteur sanitaire privé

Rapide Info - Plusieurs observateurs et analystes ont dénoncé une politique sanitaire prônée par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, en violation aux directives du Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, relatives à l’encouragement et à la promotion du secteur privé et à la « mauritanisation » des compétences.

En effet, ces observateurs ont vivement déploré sur les réseaux sociaux, les fréquentes évacuations à l’étranger, des patients, pour des soins accessibles dans les cliniques privées nationales.

Des évacuations qui coutent des milliards au trésor public et qui greffent énormément l’économie nationale, en raison de l’amputation de sommes faramineuses du flux économique national.

Cette politique de la CNAM motive la pratique de la médecine à l’étranger au lieu d’encourager un secteur privé qui décongestionne les services publics et qui demeure assujetti à des nombreuses charges liées au fonctionnement et qui bute sur la politique de la CNAM, qui oriente les malades publics vers l’étranger.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Rapide Info
Commentaires : 1
Lus : 2391

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Selmedine (H) 23/01/2018 00:52 X

    Les fonctionnaires,agents de l'Etat , du semi- public ou du public payent chaque mois des montants faramineux au CNAM sans contrepartie .Les honoraires des medecins prives,analyses, scanner ne sont plus rembourses par le cnam .Hors le sevices de medecine publique ne sont pas capables de satisfaires les patients .Le remboursement se fait au compte goutte et après plusieurs mois d'attente . Les agents CNAM sont incompetents et absenteistes .En conclusion le CNAM est une grosse arnaque flanque au dos du pauvre commis public .