03-04-2018 18:26 - L'identité du soldat mauritanien tué dans une attaque en Centrafrique

L'identité du soldat mauritanien tué dans une attaque en Centrafrique

L’armée mauritanienne a publié mardi sur son site officiel consulté par Cridem l’identité du soldat mauritanien tué dans une attaque en Centrafrique par des milices locales. Il s’appelle Nouh Ould Mbareck Ould Vall, un soldat de 2eme classe.

Depuis les premières heures de la journée, des informations évoquaient cette mort, sans donner d’amples détails sur les tirs essuyés par l’une des patrouilles mauritaniennes en mission de paix dans ce pays.

L’armée mauritanienne a présenté en cette douloureuse occasion ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt, Priant Allah le Tout Puissant de l’accueillir en Son Saint Paradis. Le soldat mauritanien a été tué et 11 autres ont été blessés dans l'attaque d'une base de l'ONU mardi en Centrafrique, a indiqué un porte-parole des Nations unies.

Des milices antibalaka ont pris pour cible une base temporaire des casques bleus à Tagbara, près de la ville de Bambari (sud), a indiqué Stephane Dujarric, évoquant "plusieurs heures d'échange de tirs".

"Les Casques bleus ont riposté et après plusieurs heures d'échange de tirs, l'un d'eux a été tué et 11 autres ont été blessés", a déclaré M. Dujarric.

Les soldats de la paix de l'ONU "ont ensuite découvert les corps de 21 civils, dont 4 femmes et 4 enfants à Tagbara", a-t-il ajouté. Il n'était pas immédiatement clair si les civils avaient été ou non pris dans les combats. Des renforts ont été envoyés à Tagbara, située à 60 kilomètres au nord-est de Bambari.

La Centrafrique est embourbée dans un conflit meurtrier depuis 2013. Le renversement du président François Bozizé par l'ex-rébellion de la Séléka avait entraîné une contre-offensive des milices d'"autodéfense" antibalaka, entraînant les 4,5 millions d'habitants dans une spirale de violences.

Par la rédaction de Cridem, avec Afp et Romandie News

©CRIDEM / 03 avril 2018

------



Commentaires : 9
Lus : 6051

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • samba el bakar (H) 05/04/2018 09:41 X

    Toutes nos sincères condoléances à la famille du défunt et à l’État Major pour cette disparition à la fleur de l’âge.Puisse cette communion dans la douleur faire retrouver à nos militaires la fratrie d’armes si nécessaire à ce corps constitué, telle qu’elle fut au moment de la Guerre du Sahara,bien loin des forfaits bassement commis par les bourreaux génocidaires de Ould Taya.Chaque fois que nos braves fils tomberont au champ d’honneur ,nous prierons pour eux et louerons leur courage d’avoir péri dans l’accomplissement de leur devoir pour cette patrie Oui c’est ça l’honneur d’un soldat et non pas se chausser de sandalettes pour assister en sirotant son thé,au supplice de ceux avec qui il partageait les mêmes valeurs.

  • epnam2017 (H) 04/04/2018 12:33 X

    paix a son âme je conseille a la famiile de suivre les propos de oul yarg pour l'indemnite d'assurance vie paye par l'ONU toutes mes condescendances les plus attristées a la famille

  • Fennec (H) 04/04/2018 11:54 X

    Incroyable! au lieu de prier pour son ame, vous êtes entrain de spéculer sur l'argent...ou les maitres qui vont l'hériter...n'importe quoi. Trop de fous dans ce pays

  • medvadel (H) 04/04/2018 10:32 X

    Ina lilahi wi ina ileyhi raji oun. J`espère que sa famille sera intégralement pris en charge. Un jeune parti à la fleur de l`âge. L`Etat major doit aussi prendre en charge sa Famille. Allahou Akbar. On doit lui réserver un accueil digne d`un fils parti défendre et promouvoir les intérêts de la paix dans le monde.

  • kouly44 (H) 04/04/2018 10:14 X

    Paix à son âme, qu'Allah le tout puissant l'accueil dans son saint paradis et tout mes condoléances à la famille et la nation,c'est ainsi la vie peu importe les circonstance, on ne peut échapper de la mort.

  • Emirbarak (H) 04/04/2018 07:44 X

    inna lillah wa inna illehi raji3oun.rahma wa qhofran.sabarane pour la famille du cha7id.

  • NDIEWO (H) 03/04/2018 19:18 X

    Attention mes chers amis,soyez vigilants car les anciens maîtres vont être aux aguets pour soutirer des sous

  • Ould Yarg (H) 03/04/2018 18:54 X

    Dans les normes, la famille du soldat doit avoir une assurance vie payee par les Nations Unies a la hauteur de $400.000. je dis bien a la famille et non a l'etat major de l'armee.

  • mdmdlemine (H) 03/04/2018 18:54 X

    مقتل جندي اممي واصابة 11 بهجوم في افريقيا الوسطى قتل جندي في قوة الامم المتحدة واصيب 11 اخرون في هجوم استهدف قاعدتهم الثلاثاء في افريقيا الوسطى، وفق ما افاد المتحدث باسم المنظمة الدولية. وقال ستيفان دوجاريك ان ميليشيات انتي بالاكا استهدفت قاعدة موقتة للجنود الامميين في تاغبارا قرب مدينة بامباري في جنوب البلاد “واستمر تبادل اطلاق النار ساعات عدة”. واضاف “رد الجنود الامميون وبعد ساعات من تبادل اطلاق النار قتل احدهم واصيب 11 اخرون”. وتابع ان جنود الامم المتحدة “عثروا لاحقا على جثث 21 مدنيا بينهم اربع نساء واربعة اطفال”، من دون ان يتضح حتى الان ما اذا كانوا سقطوا جراء المعارك. وارسلت تعزيزات الى تاغبارا التي تبعد حوالى ستين كلم شمال شرق بامباري. المصدر: وكالة الصحافة الفرنسية