15-04-2018 21:16 - Mauritanie : Ould Daddah accuse le pouvoir de substitution aux institutions électorales

Mauritanie : Ould Daddah accuse le pouvoir de substitution aux institutions électorales

Apanews - Le Rassemblement des forces démocratiques en Mauritanie (Rfd) de l’opposant mauritanien, Ahmed Ould Daddah, a accusé vendredi le régime de chercher à faire « substituer » l’Union pour la République (UPR, au pouvoir) aux « institutions en charge de superviser les élections ».

« Cette démarche du pouvoir fait perdre toute crédibilité au processus électoral », a déploré le RFD dans un communiqué de presse. Le Rfd dit constater « de sérieux indices semblant révéler l’intention du pouvoir à procéder à une révision des listes électorales, en dehors du cadre légal, sous le prétexte fallacieux d’une opération d’implantation de son parti ».

« Tous les moyens humains, matériels et techniques de l’Etat sont exploités au service de cette implantation, comme les bases de données de l’agence nationale du registre des populations et de la CENI », dénonce le parti d’opposition.

Il note aussi « des pressions sur l’ensemble des institutions publiques et privées ainsi que sur les dignitaires ».

Ce faisant, M. Daddah et Cie se disent convaincus que « ces manœuvres dénotent d’une intention ferme du pouvoir à procéder à une large opération de fraude d’un genre nouveau lors des prochaines élections ».

Les élections législatives et municipales mauritaniennes sont prévues en 2018, alors que la présidentielle doit avoir lieu en 2019.

MOO/te/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 0
Lus : 1352

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)