15-04-2018 23:15 - Une militante de l’opposition : Les négociations du FNDU avec le régime était un scandale majeur

Une militante de l’opposition : Les négociations du FNDU avec le régime était un scandale majeur

Adrar Info - La dirigeante du parti du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) Mouna Mint Dey a déclaré que le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), a commis un scandale majeur en niant avoir engagé tout contact avec le régime, alors que ce dernier a divulgué des fuites détaillées afin de l’embarrasser davantage.

Mint Dey a écrit sur son compte Facebook, que le forum est entré dans des négociations secrètes avec le régime dans le but de préparer les futures élections.

C’est son droit, a-t-elle dit, « mais il n’a pas le droit d’entrer dans ces négociations, en les cachant à ses partenaires politiques, parce que cela peut être compris, comme une tentative d’exclure de grands partis qui pèsent au sein de l’opposition. Ce qui augmentera inévitablement les incompréhensions et approfondira le fossé entre les composantes de cette opposition ».

Mint Dey estime que le régime du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est un système mafiosi et ne constitue pas une entité politique fiable, auquel on peut faire confiance, au point de mûrir, en secret avec lui, des accords qu’il ne divulguera au public.

Source : http://zahraa.mr/node/16288

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1585

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • sammbasy (H) 17/04/2018 10:46 X

    Et la participation à un coup d'Etat avec des généraux contre un président démocratiquement élu ? Vous êtes mal placés pour donner des leçons. Votre parti est une vraie épine aux pieds de l'opposition et ce, depuis 1992. Basta !

  • Ksaleh (H) 16/04/2018 14:01 X

    La politique ne connait pas d'amis parce que si on veut être claire, il faut reconnaitre qu'il y a beaucoup de mensonges, de coups fourrés, ne soyez pas déçus.

  • bleil (H) 16/04/2018 13:24 X

    L'opposition démocratique aux régimes militaires depuis l’avènement du Sultanat de Ould TAYA a toujours traîné des pions qui sont de mèche avec les RG ... la transparence n'a jamais été de mise et pour cause ! les partis n'ont aucun moyen dans un pays dirigé par des misérables sans scrupules ... le tribalisme, le népotisme et le régionalisme décideront des prochaines échéances politiques tant que l'opposition n'est pas solidement organisée pour négocier une transition vers une bonne gouvernance !

  • Autopsie (H) 16/04/2018 00:02 X

    Madame, que vous négocier en public ou en privée, devant la Haye ou les Nations Unies, cela ne sert à rien du tout, vous serez roulé s dans la farine comme avant, seulement les populations ont compris que le pouvoir et l’opposition radicale sont de mèche et en premier Ahmed Daddah, le pouvoir vous tournera toujours en bourrique comme vous l’êtes. Pourquoi se cacher pour être trompé à la fin, ou vous négociez votre part comme les autres. Les deux parties doivent être pendu ou suspendu de la scène politique

  • Selmedine (H) 15/04/2018 23:39 X

    En politique ,il n'ya pas de principes ,ni de sentiments .Il y'a des intérêts qu'il faut préserver .Je conseille à notre journaliste Mouna de chercher un pieds pour la grande randonnée politique de 2019 .Car toutes les éventualités sont prévisibles.Le peuple prendra la décision qui lui échoit si la transparence est de mire .Les partis n'ont aucune stature dans une société misérable et analphabète.Seuls le tribalisme ,le régionalisme ,les coalitions politiques de tout bord marqueront les prochaines échéances politiques .