13-05-2018 12:33 - L’État mauritanien invité à contrecarrer les spéculations sur les prix de l’aliment de bétail

L’État mauritanien invité à contrecarrer les spéculations sur les prix de l’aliment de bétail

Journal du Cameroun - La Fédération nationale des éleveurs et le Regroupement national des coopérations pastorales en Mauritanie ont appelé, samedi, le gouvernement à prendre des mesures fermes pour contrer les spéculations sur les prix de l’aliment de bétail.

Dans un communiqué conjoint, les deux associations ont insisté sur la nécessité d’augmenter les quantités d’aliment de bétail injectées par l’Etat et de préserver le niveau de qualité des produits distribués jusqu’ici.

Elles ont loué les efforts déployés jusqu’à présent et qui ont permis de distribuer 26 tonnes d’aliment de bétail, la construction et l’équipement de 14 points d’eau.

La Mauritanie connait cette année une sévère sécheresse provoquée par un déficit pluviométrique aigu qui a lourdement impacté le bétail et les cultures.

Les deux associations ont également réclamé une intervention de l’État dans le domaine de la culture fourragère, l’importation de machines d’emballage des herbes et la mise à disposition de quantités suffisantes de blé dans les zones pastorales.

Apanews



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 917

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)