13-06-2018 07:00 - Assemblée Nationale : le nombre des députés passe de 155 à 157

Assemblée Nationale : le nombre des députés passe de 155 à 157

Les Mauritanies - Le nombre des députés à l’Assemblée Nationale est de 157 au lieu de 155 . En effet la chambre basse a adopté, lundi 11 juin, un Projet de loi organique portant augmentation du nombre actuel des députés.

Cette initiative a pour objectif de réactualiser le nombre de députés de l’Assemblée Nationale suite au dernier découpage administratif créant les Moughataas de Ghabou et de Benichab respectivement dans les Wilayas du Guidimagha et de l’Inchiri.

Ainsi, la nouvelle configuration issue de ces amendements permettra à la circonscription de Sélibaby de bénéficier de (3) députés au lieu de (4) précédemment.

La nouvelle moughataa de Ghabou sera représenté par deux (2) députés et enfin la Moughataa de Bénichab par un (1) député.

Rappelons qu’en début du mois de janvier de cette année, l’Assemblée Nationale a voté la loi organique relative aux conseils régionaux décidés par le référendum du 5 août 2017.

Cela a permis la création de 6 régions administratives (Hodh el Gharbi et de Hodh el Charqui, l’Assaba, du Tagant et du Guidimaka, Gorgol, du Brakna et du Trarza ; Tiris Zemmour, de l’Adrar et de l’Inchiri ; Communauté urbaine de la capitale Nouakchott ; Dakhlet Nouadhibou ).

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1273

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Ksaleh (H) 13/06/2018 11:10 X

    J'ai bien aimé l'intervention d'un député qui a entrainé le ministre de l'intérieur dans la marre de l'ignorance du mensonge par rapport aux textes constitutifs de notre République. Et devant l'absence de réponse à ces questions d'une importance capitale de la part d'un premier responsable du gouvernement, on se met à avoir une honte terrible qui nous couvre, nous qui sommes gouvernés par une criante médiocrité avec décidément un avenir complètement bouché !